Nana Mouskouri a 87 ans : Mariages, Regrets, Enfants, Fortune, Critiques…

Joyeux anniversaire à Nana Mouskouri, qui fête ses 87 ans le 13 octobre! Son enfance, ses mariages, ses regrets, ses enfants, les critiques qu’elle a subies… Secrets et anecdotes de la chanteuse à la voix reconnaissable entre mille.

Une publication partagée par UNICEF Greece (@unicefgreece)

Ses parents voulaient qu'elle soit chanteuse lyrique

Les parents de Nana Mouskouri souhaitait qu'elle devienne une véritable cantatrice. Mais l'avenir en a décidé autrement. "Ils ont été tristes que je sois devenue chanteuse populaire, qui débute sa carrière dans les bars et les boites de nuit. Mais un jour, Maria Callas m'a rassurée: 'Il vaut mieux que tu sois une bonne chanteuse populaire qu'une mauvaise cantatrice'. Elle me demandait de lui chanter des chansons de son enfance et ça me faisait plaisir", avait-elle raconté au Parisien.

Nana Mouskouri a participé à l'Eurovision

En 1962, alors que Nana Mouskouri a déjà bien voyagé à travers le monde, elle enregistre aux Etats-Unis l'album The Girl from Greece Sings, produit par Quincy Jones, puis, un an plus tard, elle représente le Luxembourg à l'Eurovision avec sa chanson À force de prier, qui se classe à la huitième place sur seize pays.

Nana Mouskouri a été critiquée pour…

Au début de sa carrière, la chanteuse a subi de nombreuses critiques pour son physique, et surtout ses binocles vissées sur le nez. "J'étais l'une des premières à en porter et on m'a souvent demandé de les retirer. Je ne l'ai jamais fait car je suis myope, ce n'est pas pour me donner un style. Et puis ça me protégeait un peu car je suis timide. Les lunettes avec le temps ont fait partie de mon visage", s'est-elle souvenue dans le Parisien.

Mariage, divorce et enfants

Nana Mouskouri épouse le musicien et producteur Geórgios Petsilás en 1961 et donne naissance à leurs deux enfants, Nicolas et Hélène Petsilas, surnommée Lénou. Mais en 1975, le couple divorce. "Je regrette d'avoir fait subir un divorce à mes deux enfants. Mais sans cela, je n'aurais pas fait carrière. Mon ex-mari voulait retourner en Grèce, mais je n'étais pas prête à abandonner la musique", avait confié la chanteuse au Temps. Rapidement, elle tombe dans les bras de son producteur André Chapelle, avec qui elle ne se marie que des décennies plus tard… en 2003.

Nana Mouskouri : son grand regret

Nana Mouskouri regrette de ne pas avoir passé plus de temps avec ses enfants, lorsqu'ils étaient plus jeunes. "Je me mettais sur le canapé et pendant qu'ils jouaient, je m'endormais… Et le lendemain je reprenais l'avion pour chanter. Je voulais avoir des enfants, mais peut-être que j'étais un peu inconsciente", avait-elle déclaré sur Le Divan de Marc-Olivier Fogiel.

Elle est l'une des fortunes suisses

Avec son producteur d'époux, elle s'installe en Suisse et entre en 2007 dans la liste des 300 personnes les plus riches domiciliées en Suisse, avec une fortune estimée entre 100 et 200 millions de francs suisses.

Nana Mouskouri est polyglotte

Nana Mouskouri parle pas moins de six langues, le grec (sa langue maternelle), le français, l'espagnol, l'allemand, l'anglais et l'italien. 

https://www.instagram.com/p/CU-Xc-TNcGf/

Une publication partagée par Greek Reporter (@greekreporter)

Elle ne "s'arrêtera jamais"

La chanteuse ne compte pas tirer sa révérence de sitôt. Du moins, pas avant d'avoir poussé son dernier soupir. "Je pense que je n'arrêterai jamais. Josephine Baker est tombée en sortant de scène… C'est une très belle mort. Je ne veux pas mourir sur scène, car c'est très dur pour le public qui vous aime, mais dans les coulisses… J'aimerais partir avant les gens que j'aime", avait-elle confié au Parisien.

Source: Lire L’Article Complet