Nicolas Bedos, chambreur : Son nouveau tacle à l'encontre du gouvernement !

Sur les réseaux sociaux, Nicolas Bedos a partagé une publication qui pointe du doigt le gouvernement dans sa gestion de la crise sanitaire.

Lors que Nicolas Bedos a quelque chose à dire, il ne se gêne pas pour le faire ! Et une fois n’est pas coutume, l’acteur se montre sans pitié à l’égard du gouvernement dont il ne goûte guère la gestion de la crise sanitaire.

Le 24 septembre dernier déjà, le fils de Guy Bedos soulevait une forte polémique en contestant vivement les décisions de l’État concernant les gestes barrières. “Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Vivez à fond, tombez malades, allez au restaurant, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales…Nous devons désormais vivre, quitte à mourir“, lâchait-il via son compte Instagram.

Rebelote le 1er novembre dernier, l’humoriste de 41 ans avait pointé du doigt l’incohérence autour de la fermeture de certains commerces. “On s’insurge que les librairies soient fermées alors que la Fnac reste ouverte. Du coup… ils ferment le rayon livres de la Fnac !” s’est-il désolé sur Twitter. Et de conclure: “Comme ça y’aura pas de jaloux… et plus de livres. C’est génial tellement c’est con” s’agaçait-il.

Dernièrement, l’humoriste et réalisateur en a remis une couche en se moquant du retard pris par la France par rapport au reste du monde concernant la vaccination anti-Covid. Sur un graphique relayé par l’artiste, on constate que la France se situe bonne dernière avec seulement 138 doses administrées au 31 décembre 2020. Par comparaison, l’Italie est à 14 334 et le Royaume-Uni à 800 000. En complément de ce graphique, on peut lire un commentaire caustique désabusé : “hahahaha ils ne nous auront rien épargné“.

https://www.instagram.com/p/CJima4LJ46v/

Une publication partagée par Nicolas Bedos (@nicolasbedosofficiel)

THL

Source: Lire L’Article Complet