"N'oubliez pas les paroles" : cet aspect de la personnalité Kevin qui agace les téléspectateurs

En lice dans le tournoi des Masters, le 18 novembre 2021, Kevin restera à jamais dans l’histoire de N’oubliez pas les paroles. Mais le troisième plus grand maestro du jeu a tendance à agacer les téléspectateurs à cause d’un élément de sa personnalité

  • Kevin, N'oubliez pas les paroles

On a tous connu ce genre d’élève dans les salles de classe ou sur les bancs de l’université. Vous savez, ce genre d’énergumène qui jure sur la vie de ses parents ne pas avoir révisé une page de son cours sur la Révolution Française pour vous rassurer d’avoir également fait l’impasse sur ce chapitre de l’histoire ? Bilan des courses : pendant que vous n’assumez pas votre copie notée en dessous de la moyenne, lui vous regarde avec un air ébahi et sa feuille brandie, ornée d’un délicieux 17/20. Et bien, les téléspectateurs de N’oubliez pas les paroles ont eu la même réaction mi-rageuse, mi-fascinée lorsqu’ils ont assisté à la qualification de Kevin pour la suite du tournoi des Masters, le 18 novembre 2021. Car, malgré son classement – il est troisième derrière la reine Margaux et Caroline -, l’étudiant en doctorat de statistiques a la tête d’un premier de la classe à qui l’on donnerait le bon Dieu sans confession.

« C’est fou, je n’écoute pas mes intuitions »

L’homme aux 43 victoires avait déjà subjugué les internautes en raison de son magistral coup de bluff sur Le Cake d’amour de Peau d’âne. Une stratégie par défaut qu’il a de nouveau appliquée face à la décalée Valérie, avouant qu’il n’avait pas pris le temps d’apprendre les paroles de Alice & June, chanson signée Indochine. « C’est fou, je n’écoute pas mes intuitions parce que dès que je vois une chanson me passer par la tête, je ne la bosse pas et elle tombe », a-t-il maugréé sur le plateau fac à un Nagui médusé. Mais le talent -et sa mauvaise foi- l’ont rattrapé et Kevin s’en est une nouvelle fois sorti avec les honneurs. Mais pas ceux des fidèles du karaoké, quelque peu irrités sur Twitter. « Je ne crois plus Kevin quand il dit qu’il ne connaît pas », juré un internaute, alors que d’autres sont restés sans voix face à sa mémoire de mammouth. « Pas mal pour une chanson qu’il a pas particulièrement révisée », se moque un autre. Le syndrome du major de promotion faussement suffisant est toujours aussi insupportable.

Je ne crois plus KEVIN quand il dit qu’il ne connaît pas 😅 #NOPLP

Pas mal pour une chanson qu’il a pas particulièrement révisé #noplp

Et voilà, 20 000€ sur une chanson pas révisée, on retrouve notre Kevin national ❤️ Bravooo ! #NOPLP

Je vois déjà venir quelques uns, la différence avec Hervé c’est que Kevin n’a jamais dit qu’il ne la connaissait pas vraiment, juste qu’il ne l’a pas révisée. #NOPLP

Heureusement qu’il connait pas les chansons 😂😂 #noplp

Bon. Kévin… Je t’avais dit de réviser Alice & June, tu l’as pas fait ! Regarde le résultat ! 🤣🤣
Je déconne, t’es trop fort, chapeau Maestro ! 😘 @kevinNOPLP #noplp

A lire aussi :

Source: Lire L’Article Complet