“Nous n’étions pas amis” : Jacques Legros balance sur ses “relations tendues" avec Jean-Pierre Pernaut

Le 4 octobre prochain, le livre de Jacques Legros, "Derrière l’écran 40 ans au cœur des médias", paraîtra et devrait vivement faire réagir. Etant donné que le journaliste va évoquer sa relation avec Jean-Pierre Pernaut dans son ouvrage et celle-ci pourrait en surprendre plus d’un.

« Avoir été son joker pendant 24 ans sans un seul accrochage éditorial est une fierté. Mais je sais que l’envie de commenter mon journal le démangeait. Il ne s’adressait jamais à moi en direct. Les rédacteurs en chef ont toujours su ménager les susceptibilités. Sauf une fois… » Ces mots sont signés de la main de Jacques Legros pour son livre Derrière l’écran 40 ans au cœur des médias. Un ouvrage qui paraîtra le 4 octobre aux éditions du Rocher et qui devrait faire la lumière sur de nombreux secrets du joker du 13 heures de TF1. A commencer par ses relations tendues avec Jean-Pierre Pernaut.

Il avait déjà évoqué la complexité de leur entente au sein de la première chaîne dans les colonnes de La Provence le 3 août dernier. Mais dans les nombreux extraits que nos confrères de Télé-Loisirs ont pu se procurer, Jacques Legros lève aussi le voile sur un jour où il envoyait tout valser, à cause d’une mésentente avec celui qui perdait la vie le 2 mars dernier.

Des collègues, mais pas des amis

En 2020, alors que le pays est confiné, Jacques Legros présente le JT de TF1 à la place de Jean-Pierre Pernaut « prié par le médecin du travail de rester à son domicile ». »On lui avait donc installé un mini-studio automatique à son domicile. Mais il voulait garder le premier rôle et sollicitait l’équipe plus que nécessaire », écrit dans un premier temps son joker avant de poursuivre : « De mon côté, je ne savais jamais de quoi il allait parler. Il rechignait à partager. Il voulait de plus en plus prendre la main sur l’ensemble du journal. Je commençais à bouillir intérieurement, jusqu’au jour où j’ai éclaté, rassemblé mes affaires et repris le chemin du parking et de ma voiture. Puisqu’il voulait faire le journal à ma place, qu’il vienne le faire ! »

Directement interrogé par Télé-Loisirs, Jacques Legros apportait quelques précisions sur cette anecdote et sa relation avec l’ex-compagnon de Nathalie Marquay. « Nous n’étions pas amis, mais pas non plus ennemis. Je dirais juste que nos relations étaient plus distantes et moins lisses qu’on aurait pu l’imaginer. Sa présence a été rarement pesante », assure-t-il avant de toutefois déplorer : « Sauf à la fin, au moment du confinement. Nos relations se sont alors tendues ».

A voir également : « Molle et insipide », « Absente ou en vacances », « Rendez-nous Jacques Legros » : Marie-Sophie Lacarrau critiquée depuis son retour au 13 heures de TF1 !

R.F

Source: Lire L’Article Complet