Olivia Ruiz “complexée” : cet héritage qu’elle a du mal à transmettre à son fils

Sur le plateau de C à vous lundi 9 mai 2022, Olivia Ruiz a expliqué avoir du mal à apprendre l’espagnol à son fils. Si elle parle couramment la langue de ses ancêtres, la chanteuse et autrice souffre d’un complexe tenace.

  • Olivia Ruiz

Comme bon nombre de parents, Olivia Ruiz est pétrie de doutes et d’angoisses… La chanteuse, devenue autrice à succès, tient à élever son fils unique de mieux qu’elle peut. Maman poule et secrète d’un petit Nino, né en novembre 2015, elle essaye de lui transmettre ses valeurs et son héritage dense. « Nino a 6 ans et demi et c’est un boulot quotidien pour qu’il ne répète pas ce qu’il entend dans la cour de récréation. Je veux qu’il comprenne que certains enfants n’ont pas sa chance, sans lui briser le cœur en lui racontant des réalités qu’il est trop jeune pour entendre », confiait-elle dans les colonnes de Version Femina, dimanche 8 mai 2022. Très proche de son garçonnet, Olivia Ruiz a fait en sorte de lui inculquer des fondamentaux dès ses premières années, et notamment l’importance de « l’égalité des sexes » et de pointer du doigt les « stéréotypes » qu’elle trouve encore trop répandus dans les cours d’école.

Si Nino force déjà le respect de sa maman, il est sans le savoir au cœur d’un vif complexe dont souffre l’autrice d’Écoute la pluie tomber, la suite de son succès La Commode aux tiroirs de couleurs, publié le 11 mai 2022 aux éditions JC Lattès. Dans ce nouveau livre, elle évoque à nouveau ses racines espagnoles et l’exil de trois de ses grands-parents lors de la guerre civile. Evidemment attachée à l’histoire de sa famille, Olivia Ruiz l’est aussi à la langue de ses ancêtres. Pourtant, elle a avec l’espagnol « un rapport complexé », comme elle l’a expliqué sur le plateau de C à vous lundi 9 mai 2022. Si elle le parle « tout à fait correctement », au point de partir vivre seule à Cuba « il y a quelques années », elle souffre de l’apprendre à Nino. « Pour le transmettre à mon fils, je ressens quelque chose d’étrange de nouveau, un complexe », a décrit l’ancienne candidate de la Star Academy.

Le fils d’Olivia Ruiz « écoute des berceuses en espagnol »

Olivia Ruiz a toujours du mal à connaître la nature de l’angoisse qui l’habite lorsqu’elle parle cette langue avec Nino. « Et si je me trompe ? Et si je fais des erreurs ? Je vais aller travailler tout ça avec un très bon thérapeute un de ces jours, pour comprendre », a conclu, dans un sourire, l’artiste de 42 ans sur le plateau de C à vous. Marquée profondément par la terrible histoire de ses aïeuls et par le déracinement forcé de sa famille, Olivia Ruiz tient à élever son fils en lui racontant son héritage. Encore petit, son petit garçon né de son amour pour Nicolas Preschey a d’ailleurs déjà un esprit éveillé. « Je me rends compte qu’il sait déjà qui est Franco, assurait sa maman à Gala, en avril 2020. Il écoute aussi des berceuses en espagnol et lit des livres sur les migrants expliqués aux enfants. » Nino grandit à bonne école.

Source: Lire L’Article Complet