Olivier Véran "très inquiet" : ses propos alarmants sur le coronavirus en privé

En public, Olivier Véran essaye toujours de se montrer optimiste face à la crise sanitaire en cours. En vérité, le ministre des Solidarités et de la Santé serait loin d’être aussi serein. C’est ce que dévoile Le Canard Enchainé dans son édition du mercredi 24 mars 2021.

  • Olivier Véran

La crise sanitaire dure depuis plus d’un an maintenant, et les Français n’en voient pas encore le bout. Malgré trois confinements, un couvre-feu et la découverte d’un vaccin, le coronavirus est toujours présent dans l’Hexagone. Les chiffres sont mauvais : le nombre de personnes en réanimation devrait d’ailleurs bientôt franchir la barre des 4 849 patients, le pic atteint pendant le deuxième confinement (du 30 octobre 2020 au 15 décembre 2020). Cette situation, des plus préoccupantes, a obligé l’Exécutif à agir en imposant un nouveau confinement local, mis en place dans 16 départements depuis vendredi 19 mars 2021 à minuit. Samedi 20 mars 2021, Olivier Véran semblait toutefois serein face à cette crise sans précédent : “À l’automne prochain (…), je pense qu’on pourra confiner le Covid dans les livres d’histoire et refaire la fête”, a-t-il déclaré dans les colonnes du Parisien. Mais son discours changerait-il de ton en privé ?

Mercredi 24 mars 2021, Le Canard Enchainé a publié un échange privé entre Olivier Véran et des parlementaires macronistes. Ses propos y sont beaucoup plus alarmants… “Je demeure très inquiet à propos de la situation sanitaire”, a-t-il expliqué avant d’ajouter : “Il va falloir affronter, dans les réa, une vague très haute qui mettra des semaines à descendre. On va avoir des images difficiles à supporter à l’hôpital”.

“D’autres mesures” bientôt mises en place ?

Pour réussir à freiner la pandémie, le ministre des Solidarités et de la Santé nommé en 2020 pour succéder à Agnès Buzyn mise sur le report d’opérations non urgentes, sur “de nouvelles évacuations sanitaires” et sur la reprise de la vaccination avec AstraZeneca pour les plus de 55 ans. Le compagnon de Coralie Bost espère également que le nouveau confinement annoncé par le Premier ministre Jean Castex jeudi 18 mars 2021 sera à la hauteur de leurs attentes : “On espère que quatre semaines suffiront pour améliorer significativement la situation”, a-t-il expliqué. Si ce n’est pas le cas, le gouvernement se verra obligé de “prendre d’autres mesures.”

Source: Lire L’Article Complet