« On ne parlait pas des scandales sexuels » : comment François Mitterrand a gardé secret sa liaison avec Claire

Comment la liaison de François Mitterrand avec Claire, 22 ans, a pu rester secrète durant tant d’années. Solenn de Royer, auteure de l’ouvrage Le Dernier Secret, en explique les coulisses lors d’un entretien avec ELLE.

Claire est une jeune femme de 22 ans lorsqu’elle rencontre François Mitterrand, en 1988. De cinquante ans sa cadette, elle va pourtant avoir une liaison avec le président de la République. Une histoire restée secrète et que Solenn de Royer dévoile dans les pages de son ouvrage Le Dernier Secret (éd. Grasset). Claire, qui est originaire de Limoges, a voué un culte au chef d’État et a tout fait pour le rencontrer. Mais comment cette histoire amoureuse si singulière de l’époux de Danielle Mitterrand a-t-elle pu rester secrète si longtemps ? L’auteure, en interview avec ELLE, donne des éléments de réponse.

À l’inverse de nos voisins anglo-saxons, la France a longtemps évité de « peopoliser » la vie des politiques sans leur accord, rappelle-t-elle. Elle continue : « Donc on ne parlait pas du tout des scandales sexuels ou amoureux des présidents, même quand tout le monde savait. » Voir la liaison de François Mitterrand avec Claire en Une d’un magazine était tout simplement « inimaginable«  il y a 25 ans, selon elle. Et puis, le totem de la gauche contrôlait également extrêmement bien sa communication. « Il est le vrai ‘Jupiter’ de l’époque », fait-elle savoir.

Comment François Mitterrand « traquait » sa maîtresse

Ils ont ainsi pu vivre leur histoire loin des regards. Après une première invitation du chef de l’État chez elle dans son appartement rue du Four, dans le VIe arrondissement de Paris, Claire se rendra régulièrement à l’Elysée. Si elle a toujours été obsessionnelle avec lui, ce dernier sera jugé « envahissant » par certains. « Partout où elle va, il la suit, la traque, la précède parfois, se présente comme ‘M. Etienne’, laisse un message, demande qu’elle le rappelle quand elle est arrivée« , fait savoir l’auteure. Le Président s’est par ailleurs retrouvé à la même table que sa femme Danielle et sa maîtresse. Très discrète, la jeune femme gardera cette histoire pour elle et vivra sa mort, seule, le 8 janvier 1996.

Crédits photos : ANGELI-BORDE-CASTEL-RINDOFF / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet