"Opération Renaissance" : Karine Le Marchand réagit (avec fermeté) aux accusations qui pèsent contre son émission

Karine Le Marchand est une nouvelle fois au cœur d’une polémique. Sa nouvelle émission intitulée Opération Renaissance fait l’objet de nombreuses critiques sur la toile. L’animatrice a donc tenu à réagir au cours d’une interview publiée le 8 janvier 2021 sur le site de TV Mag.

  • Karine Le Marchand

Karine Le Marchand ne s’y attendait sûrement pas. Sa nouvelle émission sur l’obésité, intitulée Opération Renaissance, est au cœur d’une immense polémique et ce, avant même sa diffusion sur M6. Cette dernière a pourtant été pensée et présentée par l’animatrice en personne. “Tout le monde a un avis sur l’obésité, a-t-elle expliqué à TV Mag, avant de poursuivre, “Comme beaucoup, je pensais qu’il suffisait de volonté et d’un peu de sport pour s’en sortir. Or, c’est une maladie qui a plusieurs facteurs et qui trouve souvent son origine dans les émotions. La société juge mal les gens en surpoids et ces derniers ne sont absolument pas représentés. Qui est obèse aujourd’hui à la télévision, au cinéma ou dans les publicités? J’ai voulu leur donner la parole” a-t-elle confié.

En effet, Opération Renaissance promet de suivre le parcours de dix personnes en situation d’obésité morbide qui ont choisi de passer par la chirurgie bariatrique pour réduire la taille de leur estomac. Karine Le Marchand est même marraine de l’Institut qui sera mis en avant lors du programme. Un sujet décrié par bon nombre de personnes.

Sa réponse aux critiques

Diffusée dès lundi 11 janvier 2021 sur M6, Opération Renaissance, la nouvelle émission de Karine Le Marchand, qui a été touchée par l’anorexie, est loin de faire l’unanimité. Notamment auprès du collectif Gras Politique, qui s’est insurgé contre l’émission sur Twitter. “Les personnes obèses sont considérées comme mortes-vivantes tant qu’elles ne réussissent pas à maigrir“. Gras Politique est également à l’origine d’une pétition contre la diffusion de l’émission qui a déjà reçu plus de 15 000 signatures électronique le 9 janvier 2021. Loin de se laisser faire, Karine Le Marchand a tenu à répondre au collectif : “Lorsque nous avons lancé L’amour est dans le pré, les gens disaient que l’on se moquait des agriculteurs. Ce n’est plus le cas aujourd’hui. Je préfère dénoncer quelque chose et faire évoluer le regard des gens plutôt que de ne rien faire par peur des polémiques. Je ressors grandie humainement de cette aventure avec une tout autre opinion sur l’obésité”. Accusée d’être la source de “conflits d’intérêts éthiques et financiers manifestes” par Gras Politique, l’acolyte de Stéphane Plaza a assuré être marraine “sans contrepartie” auprès de l’AFP cité par Pure People.

Source: Lire L’Article Complet