Oups ! Emmanuel Macron qualifié de “Premier ministre” par Donald Trump

En meeting dans l’État du Michigan, le samedi 17 octobre 2020, Donald Trump a retrogradé son homologue français Emmanuel Macron au poste de… Premier ministre.

  • Emmanuel Macron
  • Donald Trump

Donald Trump n’est pas à une gaffe près. À trois semaines de l’élection présidentielle américaine, le locataire de la Maison-Blanche qui adore se moquer des faux pas de son rival Joe Biden en a fait un… de taille ! Celui qui enchaîne les meetings dans plusieurs États clés du pays pour tenter de combler son retard dans les sondages, était attendu dans le Michigan, le samedi 17 octobre 2020. Après être revenu sur les accomplissements de mandat – dont les négociations de libre-échange lancées par ses soins avec le Canada et le Mexique – il s’est s’exprimé sur l’accord de Paris pour le climat, dont les USA se sont retirés après son élection en 2016.

Alors qu’il semblait avoir noué une relation proche avec son homologue Emmanuel Macron, le candidat républicain s’est félicité : Vous savez ce que j’ai également arrêté ? L’accord sur l’environnement de Paris. J’aime beaucoup le Premier ministre Macron, mais je lui ai demandé comment l’accord avançait, ils n’y arrivent pas vraiment“. Avant de poursuivre : “Je vous ai fait économiser des millions de dollars, personne d’autre ne l’aurait fait. J’ai dit que c’était un désastre, ils voulaient grosso modo prendre notre richesse”. Grossière erreur de sa part ou petite pique dont lui seul semble avoir le secret ? Encore une fois Donald Trump fait parler de lui en rétrogradant le président de la République avec qui ses relations semblent s’être sensiblement détériorées.

Donald Trump et Emmanuel Macron : une relation sous haute tension ?

Dans son livre Room Where It Happened (La pièce où ça arrive, en français), l’ex-conseiller à la sécurité nationale du successeur de Barack Obama raconte que le magnat de l’immobilier soupçonne Emmanuel Macron de faire fuiter leurs conversations dans la presse. À l’occasion de l’inauguration d’un atelier Louis Vuitton au Texas en octobre 2019, Donald Trump avait d’ailleurs reconnu qu’ils avaient  “des petites querelles de temps en temps”Ces tensions auraient atteint un point culminant le 11 novembre 2018, lorsque l’Américain a été invité aux commémorations du centenaire de l’Armistice.

Source: Lire L’Article Complet