Pass vaccinal : les huissiers obligés de séparer deux députés, sur le point d'en venir aux mains à l'Assemblée nationale

À l’Assemblée nationale, les débats autour du pass vaccinal ont rapidement dégénérés. Nos confrères du Huffington Post ont ainsi rapporté les échanges houleux entre deux députés et une indiscrétion étonnante : les deux hommes ont failli en venir en main. Récit.

Restez informée

Il y a des séances plus agitées que d’autres. À l’Assemblée nationale, ces derniers jours, est étudié le projet de loi autour du Pass vaccinal. Un projet validé dans la nuit du 5 au 6 janvier 2022. Mais, c’est la nuit précédente qui aura été la plus agitée. Et pour cause : comme le rapportent nos confrères du Huffington Post, le ton est monté entre deux députés aux alentours de deux heures du matin. D’un côté du ring, on retrouve Alexis Corbière, député France insoumise. De l’autre, François Cormier-Bouligeon, député La République en marche (LREM). Sachez qu’à l’Assemblée nationale, les bancs des deux formations politiques sont proches. Et c’est très certainement ce qui a permis aux esprits de s’échauffer. Après une reconstitution des faits, le Huffington Post raconte que le député LREM, souhaitant « protéger » ses collègues des « intimidations permanentes » du camp opposé, a décidé de se rapprocher des bancs de la France Insoumise. Pour Alexis Corbière, cette version est fausse. Pour le député, son adversaire voulait surtout « intimider notre présidente Mathilde Panot« . « Il hurlait« , ajoute-t-il. Alors que François Cormier-Bouligeon affirme que c’est son opposant qui a « foncé » sur lui.

Une dispute digne d’une parodie

Le Huffington Post rapporte alors les propos que se sont échangés les deux hommes. « Arrête ta stratégie à la Macron d’insulter tout le monde!« , a taquiné Alexis Corbière. François Cormier-Bouligeon de répondre : « Toi, tais-toi, tu as pris la grosse tête!« . S’ensuivent les propos du député France Insoumise : « Toi, tu as pris un gros ventre« . Et François Cormier-Bouligeon de renvoyer : « Toi aussi« . Alexis Corbière conclut alors : « Ça nous fait un point commun« . C’est à ce moment que les deux députés se rapprochent… Et « manquent d’en venir aux mains« , selon nos confrères. « Je n’avais jamais vu ça, on a dû les séparer, raconte une députée au Huffington Post. Je me suis dit: ‘il est vraiment temps qu’on sorte de l’hémicycle, car on risque de basculer dans quelque chose qui n’est plus très démocratique’‘ », conclut-elle. Ce sont les huissiers de l’Assemblée et d’autres parlementaires qui ont séparé les deux hommes…

Vous n’en n’avez pas assez ? Contactés par nos confrères, les deux députés en ont rajouté une couche. « Il avait les yeux injectés de sang. Il était dans une perte de contrôle totale. Je fais du rugby, je sais mettre des coups sur un terrain mais pas dans un hémicycle. Lui m’a attrapé le bras« , affirme François Cormier-Bouligeon. De son côté, Alexis Corbière se défend. « Je n’en serais jamais venu aux mains. Il joue au rugby, il était dans le défi physique. Ce n’est pas un épisode glorieux« , conclut Corbière. Effectivement.

Source: Lire L’Article Complet