Patrice Laffont s’est remis avec sa femme Valérie après un an de séparation

Interviewé par Ici Paris, Patrice Laffont a fait des confidences au sujet de sa relation amoureuse avec sa femme Valérie. Les tourtereaux sont parvenus à raviver la flamme, après un an de séparation.

Quand l’amour est sincère, il ne meurt jamais vraiment. C’est en tout cas ce que laisse penser Patrice Laffont. Actuellement sur les planches du Théâtre du Gymnase pour la pièce Dernier carton, qu’il joue avec Michaël Msihid jusqu’au 1er avril 2020, le comédien de 80 ans s’est confié à Ici Paris. Évoquant sa carrière à la télévision, sa famille, son papa décédé ou encore son rapport à l’argent, Patrice Laffont a aussi parlé de sa vie amoureuse.

Lorsque nos confrères lui demandent s’il est toujours en couple, l’ancien animateur emblématique de Fort Boyard répond avec fierté par l’affirmative. "Absolument, avec ma femme !", indique celui qui s’est marié en 1996 à Valérie (la mère de sa cadette prénommée Mathilde). Pourtant, les tourtereaux ont connu quelques petits problèmes de couple, qu’ils sont parvenus à surmonter grâce à leurs forts sentiments l’un pour l’autre. "On s’est séparés, sans divorcer", explique Patrice Laffont qui "depuis un an"s’est réconcilié avec l’élue de son cœur. Désormais, les amoureux "refont toit commun", comme si aucune cassure n’avait atteint leur union. "Valérie est la femme de ma vie. On ne s’est jamais quittés en quelque sorte", assure-t-il avec beaucoup de tendresse.

Un amoureux des "femmes plus jeunes"

Malgré le temps qui s’est écoulé et leurs petits désaccords qui les ont amenés à prendre par le passé des chemins différents, Patrice Laffont reste épanoui avec Valérie. "Ça se passe magnifiquement bien. On est mariés depuis vingt-trois ans. Quand je l’ai connue, elle avait 18 ans, et moi 40. J’ai toujours été avec des femmes plus jeunes", précise-t-il. De leur relation est née il y a 25 ans Mathilde. Patrice Laffont explique qu’elle "travaille chez Dior et est passionnée par la comédie". De quoi le préoccuper quelque peu. "Ma hantise, c’est qu’elle quitte Dior pour le théâtre", lâche-t-il, assurant que "les élus sont rares dans ce milieu".

Source: Lire L’Article Complet