Pendant "des années", les princes Harry et William ont cru que Lady Diana avait simulé sa mort

Lorsque sa mère est morte le 31 août 1997, il n’avait que 12 ans. Le prince Harry est une nouvelle fois revenu sur le tragique accident de la route de Diana Spencer dans une interview télévisée pour la chaîne américaine CBS diffusée le 8 janvier 2023.

Le duc de Sussex s’est exprimé au cours de l’émission 60 minutes dans le cadre de la promotion de son autobiographie Spare, publiée le 10 janvier 2023 et donc les fuites avant parution laissent entrevoir des révélations embarrassantes pour la famille royale britannique. Parmi les sujets balayés par le prince Harry dans l’interview, entre ses relations émaillées avec son père le roi Charles III et son frère William, ou bien les accusations de racisme de la Couronne, le fils de Lady Diana a évoqué la mort soudaine de sa mère.

  • « Qui sait si je suis ton vrai père ? » : quand Charles III blaguait sur sa filiation avec le prince Harry
  • Dans son livre, le prince Harry décrit une violente bagarre avec William à propos de Meghan Markle

Des années de doutes sur les raisons de la mort de Lady Diana

Celui qui n’était alors qu’un enfant quand la princesse des coeurs est décédée à la suite d’une course poursuite à Paris entre son chauffeur et des paparazzis, a ainsi confié avoir longtemps refusé de crois que sa mère avait succombé à ses blessures. Le prince Harry a raconté sur CBS comment lui et son grand frère William ont cru que Lady Di avait simulé sa propre mort afin d’échapper à l’obsession médiatique autour d’elle. « Il avait des pensées similaires », a confié le prince Harry.

Lorsque le journaliste du show, Anderson Cooper, lui a demandé combien de temps il avait lui-même cru cette hypothèse, Harry a répondu : « Des années. Beaucoup, beaucoup d’années. »

Dans Spare, le prince Harry décrit aussi la façon dont son père lui aurait annoncé la mort de sa mère, en lui mettant simplement une main sur les genoux : « Papa ne m’a pas pris dans ses bras. Il n’était pas très doué pour montrer ses émotions dans des circonstances normales, comment pouvait-on s’attendre à ce qu’il les montre dans une telle crise ? ».

  • 31 août 1997 : le jour où la princesse Diana est morte dans un accident de voiture
  • « The princess » : le calvaire de Lady Diana exposé dans un film documentaire

Le prince Harry écarté du chevet d’Elizabeth II

Le duc de Sussex a également évoqué la mort de sa grand-mère la reine Elizabeth II le 8 septembre 2022. Lorsque son état de santé s’est fortement dégradé ce jour-là, un avion a défrayé plusieurs membres de la famille royale et proches de la monarque décédée, dont son petit-fils et héritier le prince William, mais aussi deux de ses fils, les princes Andrew et Ewdard.

Dans l’interview CSB le prince Harry explique avoir demandé à son frère comment lui et Kate comptaient se rendre au chevet de la reine, alitée au château de Balmoral : « J’ai demandé à mon frère… ‘Quels sont vos projets, comment vous allez là-bas avec Kate ?' ». Puis « quelques heures plus tard », assure-t-il, « tous les membres de la famille vivant dans la région de Windsor et d’Ascot sautaient ensemble dans un avion, un appareil avec 12, 14, peut-être 16 sièges ». Si le prince Harry n’était pas à bord, explique-t-il, c’est parce « [ qu’il n’était] pas invité ».

Ainsi le benjamin du roi Charles III n’a donc pas pu faire ses adieux à sa grand-mère sur son lit de mort. À 18h30, heure de Londres, lorsque Elizabeth II a été déclarée morte via un communiqué officiel de la famille royale, Harry n’était toujours pas à ses côtés. Son avion s’est posé à l’aéroport de Aberdeen 15 minutes après l’annonce funeste.

Les révélations duc de Sussex alimentent les tensions

La parution des mémoires du prince exilé aux États-Unis depuis 2021 n’arrangeront certainement pas les relations déjà tendues avec les autres membres de la famille royale. Par ailleurs, toujours à CBS, le prince Harry a expliqué qu’il n’avait plus de contact téléphonique avec son père ou son frère.

Malgré la série de révélations parues dans la presse, et qui devrait se poursuivre à partir de la sortie du livre titré Le Suppléant en France, le duc de Sussex assure qu’il souhaiterait « renouer » avec Charles III et son aîné William, nouveau prince de Galles. « Je veux la réconciliation, mais il faut d’abord rendre des comptes », a-t-il également confié lors d’une interview télévisée sur la chaîne britannique ITV dimanche 8 janvier 2023.

Dans un autre extrait de Spare, obtenu par The Guardian jeudi 5 janvier 2023, le plus jeune fils de Lady Diana raconte comment un désaccord à propos de sa femme Meghan Markle aurait déclenché une bagarre violente entre lui et son grand frère William.

Le média people américain, Page Six, de son côté, a révélé que le prince Harry avait consacré un passage de son livre au scandale de son déguisement nazi à une soirée au thème « Indigènes et Colonies » en 2005. La photo de son uniforme fasciste et antisémite, dont il assure que l’idée émanait de Kate et William, avait fait la Une du Sun. Toujours selon le site people, le roi Charles III aurait plusieurs fois blagué à propos de son lien de paternité avec le prince Harry, sous-entendant qu’il n’était pas son vrai père à la suite des rumeurs concernant un ancien amant de Lady Diana, le major James Hewitt.

Source: Lire L’Article Complet