Philippe Etchebest fait de rares confidences sur le moment où il est allé chercher son fils adoptif à l’orphelinat

Invité ce dimanche 2 mai au micro de Bernard Montiel sur RFM, Philippe Etchebest ne pensait sans doute pas évoquer l’un des moments les plus émouvants de sa vie ! Et pourtant ! Alors qu’un titre des Beatles était diffusé à l’antenne, le morceau a fait l’effet d’une madeleine de Proust chez le chef en lui rappelant le jour où il est allé chercher son fils adoptif.

Philippe Etchebest

Philippe Etchebest est l’un des chefs médiatisés les plus actifs dans le soutien aux restaurateurs. Depuis le début du premier confinement en mars 2020, il n’a jamais hésité à passer des coups de gueule pour alerter le gouvernement sur la situation des professionnels de la restauration. Car, comme tous ses confrères restaurateurs, le meilleur ouvrier de France est contraint à l’arrêt forcé et s’inquiète pour l’avenir de sa profession, dont il s’est fait le porte-parole. Mais celui qui se fait remarquer également à la télévision pour son caractère bien trempé, notamment lorsqu’il recadre sa brigade dans Top Chef le mercredi soir, est aussi un homme sensible et il suffit parfois d’un détonateur pour lui mettre la larme à l’oeil. Et là où le chef de 54 ans se montre particulièrement émotif, c’est lorsque l’on aborde la famille.

Ce dimanche 2 mai, Philippe Etchebest était l’invité de Bernard Montiel dans Une heure avec sur RFM. Très avare de confidences sur sa femme et son fils adoptif, Oscar-Louis, le roi des fourneaux s’est pourtant laissé allé à des confidences inédites sur le jour où il est allé chercher son fils au Mexique.

Le morceau déclencheur

Il suffit parfois d’un parfum, d’un goût ou encore d’un morceau de musique pour se transporter des années en arrière. Philippe Etchebest en a fait l’expérience aux côtés de Bernard Montiel sur RFM. Alors que le titre The Long and Winding Road des Beatles était diffusé à l’antenne, la star de Cauchemar en cuisine a révélé que celui-ci était particulièrement symbolique pour lui. “J’adore cette chanson”, a-t-il affirmé, avant d’expliquer qu’elle lui rappelait avec force détails “quand [il est] allé chercher [son] fils au Mexique, dans le dortoir des petits bébés”.

En fond musical, il y avait la version philarmonique de The Long and Winding Road. C’était super émouvant”, a ajouté le chef, qui avait fait le chemin jusqu’à la ville de Pachuca pour récupérer son garçon en 2005. Le chef cuisinier et son épouse Dominique sont les parents d’Oscar-Louis, un adolescent aujourd’hui âgé de 16 ans, qui n’avait que 15 mois lorsqu’il a été confié au couple.

Source: Lire L’Article Complet