PHOTO Lou Pernaut : après l'officialisation de sa rupture, elle est victime d'un gros coup de blues

Vivre une rupture amoureuse n’est jamais très facile. Lou Pernaut, qui s’est séparée dernièrement de son petit ami, est aujourd’hui en pleine tourmente. La fille de Jean-Pierre Pernaut et Nathalie Marquay a décidé de ne pas cacher à ses abonnés son mal-être. Sur Instagram, elle partage son coup de blues.

Lors du premier confinement, Lou Pernaut publiait de nombreuses photos d’un certain Arthur, son petit ami. Mais les mois sont passés et les clichés amoureux ont disparu, en même temps que le petit copain. Le 5 mars dernier, la fille de Jean-Pierre Pernaut officialisait d’ailleurs sa rupture sur les réseaux sociaux. Lors d’un jeu questions/réponses, un de ses fans lui a alors demandé si elle était en couple. La réponse fut brève mais claire : “Non”. Selon Purepeople, la sœur de Tom Pernaut aurait également donné son avis au sujet des relations longues : “Il n’y a rien de plus beau. N’écoutez jamais les autres, écoutez votre cœur. Et si vous pensez que c’est le bon, la bonne personne, ne perdez pas de temps. Il faut que ce soit en même temps votre meilleur ami, sinon ça ne marchera jamais”. L’occasion pour la jeune fille de partager aussi son mal-être précisant qu’elle n’était “pas faite pour être en couple”. Une phrase si triste pour la fille de Nathalie Marquay, âgée seulement de 18 ans.

Difficile à vivre

Mais comme à son habitude, Lou Pernaut ne cache rien à ses abonnés. En ce samedi 6 mars, elle qui a souvent l’habitude de publier des photos marrantes, a partagé un cliché beaucoup moins amusant, en story Instagram. En effet, ses fans ont pu constater que leur star était victime d’un gros coup de blues. Sur l’image, on peut voir le visage de Lou masqué, les yeux fermés. Ecrits sur la photo, ces quelques mots pas très rassurants : “Heureusement que j’ai des vrais amis, sinon je vous jure que ma vie n’aurait aucun sens”. Une période assez délicate pour la fille des Pernaut, qui, espérons, va vite reprendre du poil de la bête.


Source: Lire L’Article Complet