PHOTO – Omar Sy, une « âme-soeur » : la belle déclaration de sa femme Hélène

Omar Sy a du succès à l’écran, mais aussi dans sa vie amoureuse. En couple depuis 24 ans, l’acteur et sa compagne Hélène filent encore le parfait amour. Ce lundi 6 septembre, sa femme a réservé une belle déclaration d’amour à son époux sur Instagram.

Le couple file toujours le parfait amour. Ensemble depuis 1998, Omar Sy et son épouse Hélène sont sur un petit nuage. Amoureux comme au premier jour, les parents de cinq enfants sont plus unis que jamais. Installé à Los Angeles, aux États-Unis pour la carrière de l’acteur mais aussi pour protéger la vie privée de leurs enfants, le couple profite de sa tranquillité. Toujours aussi fusionnelle avec l’acteur originaire de Trappes, Hélène Sy a dévoilé une adorable photo d’elle et son époux, lundi 6 septembre.

À travers une ombre, on distingue le couple enlacé, sous le soleil du désert Californien. En légende, la compagne de longue date du comédien résume leur amour en un mot : “Soulmate”, comprenez “âmes sœurs” en français. En couple depuis 23 ans avec l’acteur, qu’elle aime appeler “binôme” la jeune maman de 42 ans a rencontré Omar Sy vers la fin des années quatre-vingt-dix, par le biais d’une amie.

https://www.instagram.com/p/CTfGRbfFeF6/

A post shared by Helene Sy (@mynameishelenesy)

Ces combats qu’elle partage avec son Omar Sy

Depuis leur coup de foudre, les deux tourtereaux ne se sont jamais quittés. Mariés depuis 2007, ils se soutiennent mutuellement dans chacun de leurs projets. Elle et son “binôme”, s’engagent depuis 2004 par le biais de Cékedubonheur, une association dédiée au bien-être des enfants et adolescents hospitalisés. Féministe non-militante, elle a également soutenu Assa Traoré et publié une lettre ouverte destinée au président Emmanuel Macron. Plus jeune, elle a également poussé son mari à s’engager en faveur de l’Afrique.

https://www.instagram.com/p/COn2LCZLTOG/

A post shared by Helene Sy (@mynameishelenesy)

Crédits photos : Agence / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet