PHOTO Pauline Tantot : à moitié nue dans sa chambre, elle enflamme Instagram

Il fait chaud, si chaud. Ce mois de juillet accable les organismes les plus fragiles en quête d’hydratation et de fraîcheur. Une situation qui ne semble nullement troubler l’apparente sérénité de Pauline Tantot, dont la dernière publication sur Instagram a de nouveau provoqué une subite hausse de la température.

Quatre millions de fans sont pendus aux publications de Pauline Tantot tandis que sept autres millions attendent avec impatience les clichés de sa soeur jumelle Mathilde. Il y a des signes, voire des similarités, qui ne trompent pas. Les deux jeunes femmes âgées de vingt-quatre ans, d’origine franco-perse, font partie de cette catégorie d’influenceuses dont la croissance exponentielle est directement liée au moindre bout de chair fièrement exposé. Aucune corrélation, hypothèse ou conclusion à émettre, il s’agit d’un simple fait. Créatrices de la marque de maillot de bain Khassani Swimwear, elles en assurent également la promotion avec le plus grand sérieux et la plus originale des sensualité. À la fenêtre d’un morne appartement que l’on imagine parisien, au bord d’une piscine sous un ciel azur ou en pleine nature, leurs mises en scène sont variées.

Joli caleçon

Cette fois-ci, il semblerait toutefois que Pauline a préféré se retirer de l’écrasante chaleur qui frappe l’Hexagone depuis quelques semaines. Samedi 8 août, c’est cachée derrière des volets d’un blanc virginal que la jeune femme se livre aux regards ébahis de sa communauté. Seule une discrète lampe en rotin vient égayer le mur. La première photographie la présente vêtue d’un caleçon au motif vichy bleu dont le cordon est subtilement dénoué, sa câline chevelure venant habilement préserver les subtilités de sa poitrine. La seconde est toutefois plus explicite puisque l’imposant vêtement a disparu au profit d’une légère bande de tissu noir laissant sa plastique callipyge s’épanouir librement. « About my morning », écrit-elle en légende, ce à quoi un internaute répondra : « Tu es le genre de matin dans lequel je veux me réveiller ». Subtilité quand tu nous tiens… Outre les émoticônes « coeur » et « flamme », certains tenteront un message plus simple et efficace : « La perfection », « Sublime », « Épouse-moi ». Un seul osera cependant poser une question inédite : «  Ça doit être triste d’avoir tout le temps l’air malheureuse comme toi. » Mais non voyons, point de tristesse ici jeune naïf; seulement la moue nonchalante d’une femme adulée par des millions d’inconnus. Grande différence…

View this post on Instagram

about my morning

A post shared by Pauline (@popstantot) on


Source: Lire L’Article Complet