PHOTO Valérie Trierweiler : ces retrouvailles qui font son bonheur pour les fêtes de fin d’année

Pendant de longs mois, Valérie Trierweiler a dû patienter avant de pouvoir retrouver son fils Léonard. De retour en France depuis quelques jours, le cuisinier professionnel a évidemment rendu visite à sa mère, et lui a pour l’occasion dressé une table bien garnie.

Valérie Trierweiler attendait ce moment avec impatience. Pendant deux ans, Léonard Trierweiler est parti exercer le métier de ses rêves aux États-Unis. Formé à la prestigieuse école de gastronomie Ferrandi à Paris, le jeune homme de 23 ans a par la suite travaillé pour le chef Eric Ripert au Bernardin, restaurant situé en plein cœur de Manhattan. En raison des difficultés à voyager causées par la crise sanitaire, la nouvelle pensionnaire des Grosses Têtes a été privée de son fils unique pendant de longs mois.

« Hâte que les frontières rouvrent que je vienne te voir », lui écrivait l’ancienne première dame en avril dernier pour son anniversaire. Quatre mois plus tard, l’ex-compagne de François Hollande révélait avoir bien du mal à prendre son mal en patience. « Il y a deux ans jour pour jour avec mon fils Léonard toujours à New York et que je n’arrive toujours pas à voir en raison du Covid-19. C’est long depuis le mois de novembre dernier », assurait-elle sur Instagram en légende d’un cliché pris au cours d’un moment complice entre eux.

Galerie: Couples de stars : les ruptures de l’année 2020 (Paris Match)

La « jolie promesse » tenue pour Valérie Trierweiler

Ce jeudi 24 décembre, Valérie Trierweiler n’a pas masqué sa joie en annonçant avoir enfin pu retrouver son fils. En légende d’un cliché d’une table bien garnie, sur laquelle figuraient notamment des huîtres et des girolles, la compagne de Romain Magellan a écrit : « Jolie promesse, mon fils Léonard Trierweiler est de retour ! Joyeux Noël à tous ». La journaliste n’aurait sans doute pas pu rêver d’un plus beau cadeau.

View this post on Instagram

Source: Lire L’Article Complet