PHOTO Vanessa Demouy : son message très émouvant après la disparition d’un ami

Le 10 août restera à jamais une date noire pour Vanessa Demouy. Il y a quatre ans, l’actrice de Demain nous appartient perdait un être cher. Sur Instagram, elle vient de lui rendre un touchant hommage.

Vanessa Demouy

Elle n’a pas le cœur à la fête. Ce lundi 10 août, Vanessa Demouy a mis ses vacances entre parenthèses pour se souvenir d’un ami qui lui manque énormément. En 2016, la comédienne de Demain nous appartient et son spin-off, Ici tout commence, perdait l’un de ses amis proches. Quatre ans plus tard, le manque se fait toujours ressentir pour celle qui a été révélée au début des années 90 dans la série Classe mannequin. Sur Instagram, Vanessa Demouy a publié un cliché où elle pose avec le disparu. En légende, elle fait part de son chagrin, plus présent que jamais : « 10 août… terrible 10 août… le temps passe mais le manque de toi lui est toujours aussi présent. Ce soir encore je regarderai vers le ciel pour te chercher du regard… je t’aime mon Christophe… » Le bel hommage de l’actrice a ému les internautes, qui se sont joints à elle pour la soutenir lors de cette journée difficile.

Qui était Christophe Millant, l’ami disparu de Vanessa Demouy ?

Il y a un an jour pour jour, Vanessa Demouy avait déjà publié sur Instagram un message émouvant destiné à son ami. « 10 août… du bleu… ton bleu… le manque de toi… tellement… » Si elle ne dévoilait rien de plus, l’une de ses connaissances lui avait répondu : « Christophe Millant sera toujours là pour vous, cela a été si brutal et si jeune ». Le 10 août 2016, cet attaché de presse reconnu dans la profession avait été victime d’une crise cardiaque à l’âge de 55 ans. Originaire de Corse, Christophe Millant était à la tête de son entreprise de communication après avoir notamment travaillé pour le Crazy Horse. Ce passionné de culture et plus particulièrement d’art contemporain a laissé un vide immense dans la vie de ses proches, à l’image de celui que ressent aujourd’hui Vanessa Demouy…


Source: Lire L’Article Complet