PHOTOS – Letizia d’Espagne, Meghan Markle, Charlotte Casiraghi… Leurs ex oubliés

En amour, les têtes couronnées ont aussi leurs jardins secrets. Si bien qu’un grand nombre de leurs ex-compagnes et ex-compagnons ont été oubliés. Découvrez lesquels.

A propos de

  1. Letizia d’Espagne

  2. Meghan Markle

  3. Charlotte Casiraghi

On ne connaît pas tout de leurs vies personnelles. En 2007, le prince William et Kate Middleton se séparaient le temps de plusieurs semaines. La raison ? Le duc de Cambridge ne parvenait pas à oublier son ex-compagne, une certaine Jecca Craig. Celle-ci, doctorante à la University College de Londres a finalement été éclipsée par la mère de George, Charlotte et Louis, et vit désormais une autre histoire avec Jonathan Baillie. Le père de ses deux enfants. Peu de détails au sujet de sa vie avant William sont connus. Cependant, à l’université de Saint Andrews, Kate Middleton a d’abord fait la rencontre de Rupert Finch, un étudiant qui ne pouvait cependant rien face au charme du fils aîné du prince Charles.

Roturière devenue reine d’Espagne, Letizia Ortiz n’en était pas à son premier mariage lorsqu’elle a fait la rencontre de Felipe VI. En 1998, la journaliste a dit “oui” pour la vie à Alonso Guerrero Pérez, avec qui elle a vécu dix ans d’amour. Leur divorce a finalement été officialisé un an après leurs noces. Le roi d’Espagne, quant à lui, a connu les joies de l’amour en froissant la monarchie, et notamment son père, Juan Carlos. L’ex-compagne oubliée du roi Felipe connaissait pourtant bien les feux des projecteurs, puisqu’il s’agissait de la mannequin norvégienne Eva Sannum.

L’amitié après l’amour

Certains couples ont préfèré oublier leur passé. D’autres, comme celui du prince Andrew et de Koo Stark, conservent d’heureux souvenirs de leurs histoires. Le duc d’York a fait la rencontre de cette photographe et actrice américaine en 1981. Ils ont rompu après près de deux ans de relation, Koo Stark étant même parvenue à charmer Sa Majesté Elizabeth II. Des amants devenus amis : en 2015, elle se disait prête à défendre le prince Andrew, dès les premières accusations d’agressions sexuelles (qui l’ont ensuite mené à être cité à de multiples reprises dans le scandale Jeffrey Epstein).

Crédits photos : AGENCE / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet