PHOTOS : Triple chute et accident de petite culotte pour Mylène Farmer sur le tapis rouge de l'Élysée… Tout va bien ?

Si elle est une artiste de talent, et notamment sur scène, Mylène Farmer est aussi la reine de la chute. Et sa triple chute en direct de l’Élysée confirme ce titre.

Sur scène lors de ses concerts, Mylène Farmer est une autre personne. Enfermée dans sa bulle, elle est là pour faire le show et donner tout ce qu’elle peut à ses fans. Passionnée par son métier et sa musique, elle fait d’ailleurs passer une grosse partie de ses bénéfices de concerts, dans d’autres concerts ! Une vraie star. Mais parfois, certains concerts finissent mal.

Souvenez-vous, en 1996, la chanteuse venait de se remettre d’une chute à Toulouse sur Désenchantée, lorsqu’elle tomba de nouveau lors du final de XXL, résultat : fracture du poignet. En 2013, la jolie rousse chute également pendant sa tournée Timeless. Mais dans sa vie de tous les jours aussi Mylène Farmer a les deux pieds dans le même sabot. En 2015 par exemple, cette dernière tombe dans sa salle de bain et doit rester au repos chez elle durant de longs mois.

Mais la plus marquante est sans doute celle du 2 mars 2010, sur le tapis rouge de l’Élysée. Mylène Farmer est invitée à un dîner en l’honneur du président russe. Mais en montant les marches du Palais, la chanteuse chute une fois, puis deux, puis trois fois en se prenant les pieds dans sa robe échancrée. Résultat, le petit orteil cassé, et une vidéo qui fait le tour de la Toile et des médias. C’est ensuite le Parisien qui donnera des nouvelles de l’artiste « La chanteuse, qui n’était pas accompagnée, a maintenu sa participation malgré la douleur et n’a reçu des soins qu’en toute fin de soirée, après avoir regagné son domicile ».

Mais il en fallait plus pour faire honte à Mylène Farmer. Très second degré, cette dernière préfère en rire, comme dans les colonnes de TV Magazine, plusieurs mois après, en réponse à la question « Qu’est-ce que votre statut de star vous interdit de faire ? », elle répond tout naturellement : « De chuter sur les marches de l’Élysée ! ». Pas de quoi la désenchanter !

À voir aussi : 

Source: Lire L’Article Complet