Pierre-Jean Chalençon, accusé d'organiser des dîners clandestins, "pense déposer des plaintes" contre M6

Lundi 5 avril 2021, Pierre-Jean Chalençon a pris la parole par le biais d’un enregistrement diffusé dans Touche pas à mon poste. Après avoir fait l’objet d’un reportage sur M6 concernant les dîners clandestins organisés dans la capitale, le collectionneur a décidé de se défendre.

  • Pierre-Jean Chalençon

Un reportage qui fait débat. Vendredi 2 avril 2021, les journalistes de M6 révélaient, à travers une enquête menée notamment par le biais d’une caméra cachée, l’existence de dîners clandestins dans des lieux privés, à Paris. Parmi ces lieux dont l’adresse n’a pas été révélée dans le reportage, et malgré le floutage partiel de certaines images, bon nombre d’internautes ont cru reconnaître le Palais Vivienne de Pierre-Jean Chalençon.

Selon les images diffusées par M6, les personnes qui y étaient invitées festoyaient sans masque et se faisaient même la bise, un geste qui n’est plus tout à fait de rigueur depuis l’application des gestes barrières. Dès dimanche 4 avril 2021, Pierre-Jean a nié en bloc être à l’origine de dîners clandestins, sur Twitter : Totalement faux et calomnieux… !!!!!”. Pourtant, dans ce reportage, Pierre-Jean Chalençon, dont l’identité avait été gardée secrète par le biais du trucage notamment de sa voix, assurait que les dîners clandestins s’organisaient aussi dans certains restaurants : “J’ai dîné cette semaine dans deux ou trois restaurants, qui sont justement des restaurants soi-disant clandestins avec un certain nombre de ministres. Alors ça me fait doucement rigoler. On est encore en démocratie, on fait ce qu’on veut”, avait-il lancé aux caméras de M6.

Pierre-Jean Chalençon sous le coup d’une enquête

Dimanche 4 avril, alors que ses propos étaient dévoilés au grand jour et dans leur intégralité par M6, Pierre-Jean Chalençon expliquait ne voir aucun problème avec le fait de transgresser les mesures mises en place par l’Etat : “Heureusement qu’on peut faire ça (…) Ça serait grave si on ne pouvait pas faire ça ! Non je sais pas ? C’est bon ça va ! Ça fait 15 mois qu’ils nous emmerdent là… Faut qu’on arrête quoi ! C’est quoi ce délire ? Ils sont malades les mecs”. Le Procureur de Paris a annoncé la mise en place d’une enquête pour “mise en danger de la vie d’autrui” et “travail dissimulé” selon M6. Une ouverture d’enquête à laquelle a répondu l’avocat de Pierre-Jean Chalençon. Selon lui, son client faisait de “l’humour” et maniait le “sens de l’absurde”, a-t-il déclaré auprès de nos confrères de l’AFP. Lundi 5 avril 2021, alors que l’affaire continue de prendre de l’ampleur, Pierre-Jean Chalençon a décidé de s’exprimer par le biais d’un enregistrement audio diffusé sur le plateau de Touche pas à mon poste. “Je suis très triste de la façon dont on m’a traité. C’est une sorte de guet-apens, de coup monté. Je verrai avec mes avocats mais je pense que je vais déposer des plaintes”, a-t-il affirmé sans préciser pour quel motif il pourrait porter plainte.

Source: Lire L’Article Complet