« Pitreries, music hall permanent » : la com’ d’Emmanuel Macron critiquée

La dernière stratégie de communication mise en place par Emmanuel Macron sur les réseaux sociaux est loin de faire l’unanimité. Si le chef de l’Etat provoque le rire, il en agace aussi plus d’un, à commencer par Gilbert Collard, invité sur le plateau de BFMTV ce lundi 8 février.

A propos de

  1. Emmanuel Macron

Il y a les séduits, et les autres… Ce samedi 6 février, Emmanuel Macron a posté plusieurs photos Instagram afin de rappeler aux Français les gestes barrières alors que la crise sanitaire n’en finit plus de paralyser le pays. Des clichés où il se met en scène, l’une de dos face à une fenêtre rappelant qu’il est nécessaire “d’aérer la pièce,” une autre avec du gel hydroalcoolique pour souligner combien il est important de “se laver les mains”. Sur une troisième photo légendée “porter le masque”, le visage masqué du président apparaît en gros plan, et enfin, sur une autre image d’un chef d’Etat masqué, portable en main, il est fortement conseillé d’installer sur son smartphone l’application Tous anti covid.

Tant de mises en scène largement commentées depuis leurs publications. Et elles ne plaisent visiblement pas à tout le monde. Invité à réagir sur BFM TV ce lundi 8 février, Gilbert Collard a fait part de son agacement. “J’en ai marre de ces pitreries. Les gestes barrières on les connaît, je trouve qu’avec sa com’ il décom’,a répondu, irrité, le député européen du Rassemblement national. “Cet espèce de music-hall permanent. Entre le ministre de l’Education nationale qui fait la danse des canards, et monsieur Macron qui se croit aux Folies Bergères…s’est emporté Gilbert Collard, avant de souligner qu’il était important de communiquer, mais que “cette mise en scène permanente”, le “fatiguait”.

“Le président se met au même niveau que Nabilla”

Il n’est pas le seul à juger sévèrement le dernier coup de com’ d’Emmanuel Macron. Si les publications Instagram et Facebook du président de la République semblent largement approuvées, sur Twitter, l’accueil est plus glacial, comme l’explique Bruno Gallerey, journaliste sur BFMTV. “Cette police de caractère stylée, ces photos ultra travaillées sont taxées de pubs de luxe”. De nombreux internautes n’ont pas hésité à pousser un coup de gueule, l’un d’entre eux trouvant “pathétique cette communication présidentielle” avant de regretter : “le président se met au même niveau que Nabilla”. Des clichés du président qui n’en finissent plus d’être détournés sur les réseaux sociaux.

Crédits photos : Romain Gaillard/Pool/Bestimage

Source: Lire L’Article Complet