Prince Azim de Bruneï : on connaît les causes de sa mort

Après la mort le 24 octobre du prince Azim, deuxième fils du sultan de Bruneï, son frère cadet Abdul Mateen Bolkiah a pris la parole pour révéler les causes de son décès et la longue maladie qui lui a été fatale.

Le sultanat de Bruneï est aujourd’hui en deuil. Ce samedi 24 octobre, le prince Haji ‘Abdul’ Azim, surnommé prince Azim, est mort à l’âge de 38 ans. Le deuxième fils du sultan Hassanal Bolkiah est décédé à l’hôpital après avoir “perdu le combat contre une grave maladie” selon nos confrères allemands de Bunte. Le palais royal est cependant resté très discret sur ce drame. Ce qui a amené la presse sud-asiatique à s’interroger sur la maladie qui a été fatale au prince Azim de Bruneï, nombre de médias évoquant l’hypothèse d’un cancer du foie.

Alors, pour mettre fin aux rumeurs, son frère cadet le prince Mateen de Bruneï a choisi de briser le silence et révéler les causes de la mort du prince Azim. C’est à travers un long message Instagram posté ce mardi 27 octobre, fait savoir le blog Histoires Royales, que le prince de 29 ans s’est exprimé. Après avoir rendu hommage à son frère, le jeune fils du sultan de Bruneï y dévoile la vraie maladie dont souffrait le prince jet-setteur.

Victime d’une maladie auto-immune

“Un peu plus tôt dans l’année, mon frère a été diagnostiqué d’une vascularite systémique sévère, qui est une maladie auto-immune. Une maladie auto-immune est une pathologie marquée par un dysfonctionnement du système immunitaire qui pousse les anticorps à attaquer les tissus de son propre corps” y explique Abdul Mateen Bolkiah. L’organisme du prince Azim s’est en fait retourné contre lui et son système de défense a commencé à attaquer ses propres organes. Finalement, mon frère a succombé à la défaillance de plusieurs de ses organes causée par des infections chroniques dues à sa maladie auto-immune. C’est ce qui a causé sa mort le matin du 24 octobre 2020 précise le prince, qui ajoute que son frère souffrait également de troubles bipolaires, “ce qui a rendu son combat contre la maladie encore plus difficile”.

Le prince Mateen de Bruneï explique enfin pourquoi il a choisi de s’exprimer sur le décès du prince Azim : “Nous voulions partager cette information au sujet de ses maladies car je sais que c’est ce qu’aurait voulu mon frère. Il a toujours milité pour mettre en lumière différentes causes”. Dévoiler les causes de sa mort est donc une façon de lui rendre un dernier hommage.

Crédits photos : GOFF INF / BESTIMAGE

Source: Lire L’Article Complet