Prince Harry : cette menace contre Charles qu’il aurait pu mettre à exécution

Dans ses livre intitulé Le Suppléant, le prince Harry évoque notamment son passé de militaire qui lui a offert un cadre plus normal que la vie au sein de la famille royale. On apprend dans l’ouvrage que celui qui a combattu en Afghanistan a tué 25 talibans, mais aussi que lors d’exercices de préparation, il a songé à s’en prendre à son père, Charles.

Certains l’auraient vécue comme un traumatisme, mais le prince Harry a trouvé dans la vie militaire une façon d’être enfin traité comme les autres. Dans son livre, Le Suppléant, publié en France le 10 janvier dernier aux éditions Fayard, le petit frère du prince William n’a pas éludé son passé de militaire, bien au contraire. On apprend notamment qu’il a tué 25 combattants talibans. Il dévoile aussi des détails sur sa préparation en 2007, lors de laquelle il a failli viser son père, Charles, avec un avion de chasse. « Papa savait que j’habitais à Knights Hill, il savait ce que j’y faisais », écrit l’époux de Meghan Markle. Alors qu’il était non loin de Sandringham, « un jour (…), en regardant le ciel, il a aperçu un Typhoon qui volait à basse altitude et il a compris que c’était probablement moi », poursuit-il. Avant de révéler : « Il a sauté dans son Audi pour me rejoindre. »

« Il m’a trouvé dans les marais juché sur un quad, en train de communiquer avec le Typhoon à quelques miles de là », raconte ensuite le prince Harry. « Pendant que j’attendais de voir apparaître l’avion au-dessus de nos têtes, nous avons bavardé un peu. Il m’a dit qu’il voyait que je devenais bon à ce nouveau boulot. Et surtout que je travaillais dur, ce qui l’enchantait« , ajoute le fils cadet de Diana. L’occasion d’un passage plutôt positif sur le côté travailleur de son père, mais ces belles idées n’empêchent pas alors le jeune homme d’envisager un scénario bien plus sombre au moment du départ de son père. Des sentiments contradictoires. Car le prince Harry écrit : « J’adorais que Papa soit là, j’adorais sentir sa fierté et le soutien que me procuraient ses éloges, mais il fallait que je me remette au boulot. » Ce que comprend alors fort bien le paternel, l’encourageant ainsi : « Oui, oui, mon cher enfant, au boulot. » Ce chapitre pourrait s’arrêter sur cette note positive, mais c’était sans compter sur les pensées plus contrastées du prince Harry.

⋙ PHOTOS – Prince Harry : retour sur son évolution physique

On a frôlé le drame

« Il est parti. Alors que sa voiture s’éloignait sur le chemin, j’ai dit au Typhoon : ‘Nouvelle cible. Audi grise. Sur le sentier direction sud-est depuis ma position. Vers une grande grange en tôle orientée est-ouest.' », raconte le père d’Archie et Lilibet. C’est finalement cette grange qui a été « réduite en miettes » par l’avion de chasse. Mais c’était moins une avant que le véhicule de Charles ne soit touché. Mais heureusement, son fils n’a pas mis cette menace à exécution. « Le Typhoon a suivi Papa et survolé son Audi à basse altitude, manquant de faire voler les vitres en éclats », écrit le prince Harry. Avant de rassurer ainsi : « Mais il l’a finalement épargné. Sur mes ordres. » Plus de peur que de mal.

Article écrit en collaboration avec 6Medias

Crédits photos : JLPPA / Bestimage

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Harry d’Angleterre

  • Charles d’Angleterre

À découvrir en images

PHOTOS – Prince Harry : retour sur son évolution physique




Autour de

Source: Lire L’Article Complet