Procès Daval : cette lettre d’amour lue par la mère d’Alexia face à Jonathann

Mercredi 18 novembre 2020, Isabelle Fouillot a lu une lettre d’amour que sa fille Alexia avait écrite à Jonathann Daval, au troisième jour du procès qui se tient devant la cour d’assises de Haute-Saône.

Restez informée

Un moment bouleversant. Mercredi 18 novembre 2020, les parents d’Alexia Fouillot ont témoigné devant la cour d’assises de Haute-Saône, au troisième jour du procès de Jonathann Daval. Alors qu’elle s’adressait à l’accusé, Isabelle Fouillot a lu une lettre d’amour écrite par sa fille, comme le rapportent nos confrères de France 3 Franche-Comté. La missive a été rédigée à l’occasion de la Saint-Valentin, huit ans après la rencontre entre Alexia et Jonathann. “Pour mon Valentin que j’aime tant. Pour t’avoir regardé un jour, le sens de ma vie a changé, ce regard ne m’avait pas prévenue que j’allais tomber amoureuse, d’un être atypique, aussi gentil que diablotin. Huit ans que nous partageons nos vies, que nous sommes un couple. À toi tout seul, tu représentes mon ami, mon amant, mon confident. Tu es une des personnes les plus importantes dans ma vie, avec Happy“, a d’abord lu la mère de la victime.

“Si tu m’aimes, prends soin de moi”

Et de poursuivre : “Tu es indispensable pour faire tourner ma Terre. Je sais à quel point tu es une personne de confiance, et à quel point je peux compter sur toi. Nous avons vécu des moments merveilleux et j’espère en vivre plein d’autres, j’imagine un futur rempli d’amour avec toi. Trois mots peuvent résumer cela, trois mots si importants, si sincères, qui veulent dire beaucoup. Je t’aime. J’ai besoin de ta présence qui apaise, de tes bras qui me serrent contre toi, de tes mains qui me couvrent de câlins, de tes yeux qui me font me sentir mieux. Besoin de tes lèvres, de ta voix de tes rêves, si tu m’aimes, prends soin de moi, comble-moi. Je t’aime.

Le troisième jour du procès a également été marqué par l’audition de Jonathann Daval. Alors qu’il était interrogé sur le meurtre de sa femme, l’informaticien de 36 ans a fait un malaise. Évacué en urgence, il passé la nuit dans une chambre carcérale de l’hôpital de Vesoul. À la sortie de l’audience, qui a été suspendue, Isabelle Fouillot a affirmé que son ex-beau-fils avait été affecté par la lecture de la lettre d’Alexia. “Il a été touché quand je lui ai lu la carte de Saint-Valentin, il pleurait.”

Source: Lire L’Article Complet