Que devient Victoria Silvstedt, animatrice de la « Roue de la fortune » ?

La célèbre animatrice suédoise de “La Roue de la fortune” sur TF1 a quitté l’émission en 2011. Qu’est-elle devenue depuis ? Gala a pris de ses nouvelles.

A propos de


  1. Victoria Silvstedt

“Je suis très occupée !”. Le quotidien de Victoria Silvstedt défile aussi vite que la Roue de la fortune, qu’elle co-animait de 2009 à 2011 sur TF1. A 46 ans, la Suédoise est devenue sa “propre patronne” et vit aujourd’hui à Monaco. Après les couvertures de magazine, la télévision, la musique, un zeste de cinéma, l’ancienne présentatrice de Qui sera le meilleur ce soir ? a lancé un prosecco à son nom, Victoria La Dolce Vita, et apporte sa pétillance à de célèbres marques. C’est surtout son mandat d’ambassadrice des Anges gardiens de Monaco qui lui “tient à cœur”. L’association aide des familles victimes de pauvreté, sur Nice, Beausoleil, Cap-d’Ail, Roquebrune ou Cap Martin… Distribution de nourriture, de sacs de couchage, recherche de logements, Victoria est sur tous les fronts. Sans jamais improviser, au contraire des aventures de la Roue de la fortune, où “aucune réplique n’était préparée, quel formidable souvenir !“. L’alchimie avec Christophe Dechavanne était indéniable, “on se dit coucou de temps en temps !”. De là à imaginer un reboot en 2021 ? “Ce serait avec plaisir ! Un épisode spécial plutôt, une réunion…” Le succès serait garanti, à l’instar de celui du compte Instagram de Victoria Silvstedt, qui s’envolera bientôt vers le million. Mais la course aux abonnés ne l’intéresse pas, “je préfère transmettre des messages bienveillants, être source d’inspiration”.

La roue tourne dans le bon sens

Avec sa doctrine, “rester positive, travailler dur et tout faire pour que ça se produise”, l’ancienne championne de ski a gravi tous les sommets, cultive en permanence la rigueur, l’ambition et le travail. Victoria Silvstedt a collaboré avec la télévision suédoise, a réalisé un documentaire et peaufine un deuxième livre. En 2021, sa participation à Masked Singer dans son pays l’a portée jusqu’aux demi-finales. “Concourir à la version française un jour ? Pourquoi pas !” Elle est “ouverte à tout”. Une émission sur le trading, par exemple ! Lorsqu’elle ne passe pas l’hiver à Miami, la mordue de finance veille sur ses placements et l’effervescence boursière : “2020 fut une bonne année en investissements”. Dans ce domaine, dispenser ses connaissances la galvanise. Pas étonnant qu’elle soit partie prenante dans une entreprise de maquillage vegan, BaseofSweden, dirigée par des femmes et respectueuse du bien-être animal. La case banqueroute est maintenue à bonne distance. Côte vie privée, Victoria Silvstedt est “très heureuse”. Une humeur ensoleillée qu’elle partage avec les fans de la Roue de la fortune croisés dans les rues. De Monaco, toujours avec grâce.

Crédits photos : BestImage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet