Qui est Josephine Baker, militante humaniste, antiraciste et icône féministe ?

Le 30 novembre 2021, Josephine Baker fera son entrée au Panthéon. Mais qui était cette femme aussi engagée que courageuse ? Portrait de la première artiste noire reconnue en France et d’un modèle pour plus d’une féministe.

Restez informée

La voilà immortelle. Freda Joséphine McDonald, dite Joséphine Baker, est une chanteuse, danseuse, actrice, meneuse de revue et résistante française d’origine américaine. La jeune femme est née le 3 juin 1906 à Saint-Louis, aux États-Unis. Sa famille, pauvre, lui a fait arrêter l’école afin de devenir domestique. Elle sera mariée à l’âge de 13 ans. Mais, ce n’était pas ça, la vie que rêvait d’avoir Joséphine Baker. En 1921, alors qu’elle rejoint une troupe de danseurs de rue, elle épouse Willie Baker et garde son nom, malgré leur divorce. Après différents échecs sur scène, elle accepte de rejoindre Paris et devient la vedette de La Revue Nègre au théâtre des Champs-Élysées, le 2 octobre 1925. Joséphine Baker devient alors une artiste accomplie et une star en France. En 1937, l’actrice épouse l’homme d’affaires Jean Lion et obtient la nationalité française. Joséphine Baker et son mari, juif deviennent – quelques années plus tard – des cibles pour les nazis.

Une famille arc-en-ciel

Dès lors, elle devient militante politique, soutenant la résistance française. L’un de ses faits d’armes ? L’artiste, alors sous-lieutenant, a caché des rapports dans ses partitions afin de les transmettre à Londres. En remerciement de ses actes courageux, elle recevra la médaille de la Résistance française avec rosette, en 1946 et le 19 août 1961, les insignes de chevalier de la Légion d’honneur et la Croix de guerre 1939-1945.

En 1963, elle est aux côtés de Martin Luther King à Washington. Elle assiste alors à son fameux « I have a dream« . Consciente de l’importance du combat contre le racisme, Joséphine Baker a décidé, avec son nouveau mari Jo Bouillon, d’adopter des enfants d’origines différentes. Ils seront 12 à s’installer à ses côtés en Dordogne. Joséphine Baker est décédée le 12 avril 1975 à Paris.

La patrie reconnaissante !

« Osez Joséphine« , était le nom de la pétition qui a permis à l’icône du féminisme d’intégrer le Panthéon. Après une demande formulée et signée par plus de 37.000 personnes, l’Élysée a validé son entrée le 23 août 2021. C’est donc le 30 novembre 2021 qu’elle deviendra une immortelle. Le Centre des monuments nationaux a d’ailleurs annoncé sur son compte Twitter, le 19 novembre 2021, que le samedi 4 et le dimanche 5 décembre 2021, le Panthéon sera ouvert gratuitement au public. L’entrée se fera sans réservation. Une ouverture exceptionnelle pour une entrée exceptionnelle.

⚠️ Afin de préparer la cérémonie d’entrée au #Panthéon de Joséphine Baker, le monument sera fermé du 22 novembre au 3 décembre inclus.
Il sera ouvert gratuitement les 4 et 5 décembre pour que vous puissiez venir lui rendre hommage !https://t.co/zqQN7IoyJk pic.twitter.com/NORX3p9N1v

Source: Lire L’Article Complet