Richard Donner : le réalisateur des Goonies, Superman et L’Arme fatale, est décédé à 91 ans

Le réalisateur Richard Donner s’est éteint à l’âge de 91 ans. Il avait notamment réalisé le premier volet de Superman en 1978 et le film culte de toute une génération, Les Goonies.

Clark Kent, Les Goonies, Riggs et Murtaugh sont en deuil, comme de nombreux cinéphiles. Le cinéaste Richard Donner est mort à l’âge de 91 ans, ce lundi 5 juillet, comme l’a confirmé sa femme Lauren Schuler Donner au site américain Deadline. Le cinéaste est connu pour avoir réalisé de nombreux films chers à la culture populaire : le premier volet des aventures de Superman, mais aussi L’Arme fatale et le film d’aventures culte de toute une génération, Les Goonies. Il était apparu pour la dernière fois lors des retrouvailles des acteurs de ce dernier film. Les causes de son décès n’ont pas encore été révélées.

  • Laurent Luyat dénonce la polémique après sa bourde sur le Tour de France

    Télé Loisirs

  • "L'arrivée de mon fils a changé beaucoup de choses" : Tahar Rahim évoque comme rarement sa paternité

    Télé Loisirs

  • Independence Day – 4 juillet

    Télé Loisirs

  • Bernard Montiel un peu commère ? Max Boublil balance

    Télé Loisirs

  • L'Heure des pros : agacé par le retour du port du masque obligatoire, Pascal Praud s'emporte face au maire LR du Touquet

    Télé Loisirs

  • L'Heure des Pros : la vive inquiétude de Martin Blachier sur le risque d'une nouvelle vague de Covid-19

    Télé Loisirs

  • En famille sur M6 : ce qu'il faut savoir sur la saison 10

    Télé Loisirs

  • Variant Delta : Gabriel Attal très inquiet de la 4e vague

    Télé Loisirs

  • Caroline Margeridon se confie sur un petit complexe

    Télé Loisirs

  • Camping Paradis, saison 12 : ce qu'il faut savoir sur l'épisode avec Patrick Sébastien

    Télé Loisirs

  • Grizemann et Dembélé accusés de racisme

    Télé Loisirs

  • Que devient Antoine de Maximy ?

    Télé Loisirs

  • Tubecon 2021 – teaser

    Télé Loisirs

  • Amélie Mauresmo : sa vie de maman

    Télé Loisirs

  • Wendy Bouchard fait ses adieux à Europe 1

    Télé Loisirs


  • Laurent Luyat dénonce la polémique après sa bourde sur le Tour de France
    Laurent Luyat dénonce la polémique après sa bourde sur le Tour de France


    Télé Loisirs


  • "L'arrivée de mon fils a changé beaucoup de choses" : Tahar Rahim évoque comme rarement sa paternité
    "L'arrivée de mon fils a changé beaucoup de choses" : Tahar Rahim évoque comme rarement sa paternité


    Télé Loisirs


  • Independence Day – 4 juillet
    Independence Day – 4 juillet


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

Il a réalisé de nombreux épisodes de séries cultes dans les années 60/70

Richard Donald Schwartzberg, de son vrai nom, est né le 24 avril 1930 à New York. Il mène de front ses études commerciales avec des cours de comédie à l’Université de New York. Après des débuts hésitants en tant qu’acteur, il s’installe à Los Angeles en 1958 et se tourne vers la réalisation. Il fait ses véritables débuts devant la caméra avec Au nom de la loi, fiction dans laquelle il dirige Steve McQueen. Une première qui lui vaut ensuite de réaliser de nombreux épisodes de séries cultes : Cannon, Perry Mason, Les Rues de San Francisco, Les Mystères de l’Ouest, ou La Quatrième Dimension. Son premier succès au cinéma, il le doit à La Malédiction avec Gregory Peck, sortie en 1976.

De nombreux films cultes à son actif

C’est grâce à ce long-métrage qu’il peut réaliser le premier Superman avec Christopher Reeves, sorti en 1978. En 1985, il travaille sur un autre film culte, Les Goonies, l’histoire d’une bande de quatre gamins intrépides qui partent à la recherche du fabuleux trésor de Willy le borgne. En 1987 sort L’Arme fatale avec Mel Gibson et Dany Glover. Trois autres volets de ce film policier verront le jour ensuite, en 1989, 1992 et 1998. Le dernier opus en préparation devait arriver en salle en 2021. En 1994, il sort Maverick avec Jodie Foster et à nouveau Mel Gibson. Son dernier film 16 Blocks avec Bruce Willis dans le rôle d’un policier alcoolique est sorti en 2006.

Les hommages au réalisateur

Sur Twitter, Sean Astin, qui campait Mickey dans les Goonies a rendu hommage à son mentor. “Richard Donner avait la voix la plus forte et la plus puissante que vous puissiez imaginer. Il attirait l’attention et riait comme aucun homme n’avait jamais ri auparavant. Dick était tellement drôle. Ce que j’ai perçu en lui, en tant qu’enfant de 12 ans, c’est qu’il se souciait des autres. J’adore à quel point il se souciait des autres”, a-t-il écrit, ajoutant en conclusion “Les Goonies ne meurent jamais”. “Mon enfance s’envole avec lui…”, a écrit de son côté Hugo Gélin sur le réseau social. Kevin Smith a également salué la mémoire du réalisateur. “Richard Donner a fait du diable un enfant dans La Malédiction, a inventé le film de bande dessinée moderne avec Superman et a réinventé le film de policier avec L’Arme Fatale. J’ai eu l’occasion de le rencontrer l’année dernière pour un projet. Ce type était un conteur né. Merci pour tous ces films, Dick !”

Richard Donner had the biggest, boomiest voice you could imagine.

He commanded attention and he laughed like no man has ever laughed before. Dick was so much fun. What I perceived in him, as a 12 year old kid, is that he cared. I love how much he cared.

– Goonies Never Say Die

Mon enfance s’envole avec lui… 🙏😢 https://t.co/0BKpHsFaDc

Incredibly sad to have just heard the news that the wonderful #RichardDonner has died. He was the best.

Richard Donner made the devil a child in The Omen, invented the modern day comic book movie with Superman, and reinvented the buddy cop movie with Lethal Weapon. I got to meet with him last year about a project. Guy was a natural born storyteller. Thanks for all the flicks, Dick! https://t.co/pjC9dbSkbt

Source: Lire L’Article Complet