Roi de Thaïlande : retour en prison pour sa concubine… pour une raison inattendue !

Ce dimanche 10 janvier, le journaliste Andrew MacGregor Marshall, spécialisé dans la famille royale thaïlandaise, a partagé des images du roi de Thaïlande et de sa concubine, Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi, en prison. Ils auraient réalisé des travaux avec des détenues afin de réaliser un reportage.

A propos de

  1. Rama X

Le roi de Thaïlande et sa concubine Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi, son meilleur atout pour la rmonarchie, ne se séparent plus. Un temps jetée derrière les barreaux pour “déloyauté envers le roi”, la maîtresse de Maha Vajiralongkorn semble savourer chaque moment passé à ses côtés. Quel que soit l’endroit où ils se trouvent. Désireuse de trouver grâce aux yeux de son bien-aimé, l’ancienne infirmière aurait accepté de retourner en prison. C’est ce qu’a rapporté le journaliste écossais Andrew MacGregor Marshall, spécialisé dans la famille royale thaïlandaise, sur Twitter, ce dimanche 10 janvier. “La concubine de Vajiralongkorn, Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi, a passé dix mois à la prison centrale pour femmes de Lat Yao après avoir mis le roi en colère”, a-t-il écrit. Avant de donner la raison de son retour dans l’établissement pénitentiaire : “Maintenant, elle et Vajiralongkorn semblent avoir réalisé un documentaire sur le travail caritatif avec les prisonniers là-bas.”

Andrew MacGregor a accompagné son message de quatre photos. Rama X et Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi sont ainsi apparus à l’œuvre. La grande rivale de la reine Suthida, d’ailleurs, a été photographiée les mains dans la terre comme les détenues. D’après les révélations d’Histoires Royales, mises en ligne ce mardi 12 janvier, ces images témoigneraient du dévouement du roi et de sa maîtresse à la cause des détenus. Afin de s’investir davantage dans le milieu carcéral, le monarque thaïlandais aurait également fondé un comité, intitulé Bonnes actions du Roi, afin d’améliorer les conditions de vie en milieu carcéral, notamment en leur apportant des infrastructures et du matériel médical décent. Une information qui a été annoncée dans un communiqué publié par la Gazette Royale, puis relayé par nos confrères. La noble consort Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi aurait ainsi hérité d’une nouvelle mission puisqu’elle a été nommée vice-présidente.

👀 Vajiralongkorn’s concubine Sineenat “Koi” Wongvajirapakdi spent ten months at the Central Women's Correctional Prison at Lat Yao after angering the king. Now she and Vajiralongkorn appear to have made a documentary about charitable work with prisoners there. pic.twitter.com/zht1mwGs5O

Elle ne trouve plus sa place

Quelques jours plus tôt, le roi de Thaïlande avait révélé sa traditionnelle carte de vœux. Néanmoins, ce n’est pas la reine Suthida mais sa concubine Sineenat ‘Koi’ Wongvajirapakdi qui est apparue à ses côtés, sur les quatre photos divulguées. Sur Twitter, le journaliste Andrew MacGregor Marshall l’a alors analysé comme un autre signe clair que la reine Suthida est mise à l’écart”. Pour les fêtes de fin d’année, l’épouse du roi Maha Vajiralongkorn n’avait pas non plus été conviée.

Article écrit avec la collaboration de l’agence 6Medias

Crédits photos : Backgrid USA / Bestimage

Source: Lire L’Article Complet