Ron Jeremy : de nouveaux témoignages contre l'ancienne star du X accusée d'agressions sexuelles

Le hardeur Ron Jeremy a été arrêté en juin dernier, accusé d’avoir commis viol et agression sexuelle sur quatre femmes. Les ennuis ne s’arrêtent pas là, l’acteur est désormais accusé d’abus sexuel par douze autres femmes ainsi qu’une mineure a annoncé lundi, le tribunal californien de Los Angeles.

L’acteur Ron Jeremy s’était créé sa place au soleil dans le milieu de la pornographie dans les années 70 et nombreux étaient ceux à le penser indéboulonnable. Mais depuis quelques mois, la statue du Commandeur tremble sur sa base et les témoignages sur le comportement ignoble de Ron Jeremy se sont multipliés. Actrices mais aussi fans ont raconté les gestes déplacés ou agressions pures et simples du dinosaure du X. A la tête de la fronde, l’actrice Ginger Banks qui accuse Ron Jeremy de l’avoir agressée lors d’une cérémonie officielle en 2016. Selon elle celui que tout le monde prend à tort “pour un gentil nounours” aurait en réalité agressé plus de cinquante femmes. Ses propos provoquent l’ouverture d’une enquête. Ron Jeremy est arrêté puis inculpé pour agression sur trois femmes le 23 juin dernier malgré les protestations de son avocat qui assure alors que son client est “parfaitement innocent” .

Toujours plus de troublants témoignages

Et pourtant l’annonce faite ce lundi 31 août par le tribunal californien de Los Angeles semble bien aller dans le sens de Ginger Banks. Est-ce le fait de le savoir derrière les barreaux qui a permis la libération de la parole ? En tout cas depuis l’arrestation de la porn star, d’autres témoignages sont parvenus qui mettent à mal la défense du senior du X. Parmi les plus accablants celui d’une jeune fille âgée de 15 ans à l’époque des faits, qui accuse Jeremy d’avoir abusé d’elle, lors d’une fête à Santa Clarita en 2004. L’agression la plus récente aurait eu lieu le 1er janvier dernier à Hollywood où Ron Jeremy aurait abusé d’une jeune femme de 21 ans. Le bureau du procureur dévoile que six autres agressions sexuelles présumées se seraient produites dans un bar dans lequel Jeremy a ses habitudes. « Ron, au fil des années et en raison de ce qu’il est, a été le partenaire de plus de 4000 femmes […] Les femmes se jettent sur lui », avançait candide son avocat Stuart Goldfarb avant l’été. Cette défense commence à avoir sérieusement du plomb dans l’aile…

Source: Lire L’Article Complet