Salma Hayek répond sèchement aux critiques sur son mariage avec François-Henri Pinault

Salma Hayek ne supporte plus qu’on lui dise qu’elle a épousé François-Henri Pinault pour l’argent. Dans le podcast diffusé le 15 février sur Armchair Expert, la bomba latina a mis les points sur les i.

Leur mariage en 2009 avait fait grand bruit mais, force est de constater que quinze ans après leur coup de foudre, Salma Hayek et François-Henri Pinault forment l’un des couples les plus soudés d’Hollywood. Parents de la jolie Valentina, douze ans, ils mènent une vie paisible loin de tout remous. Pourtant, leur union n’a jamais rien eu de très facile. La star de Frida confiait même avoir été victime de racisme suite à son mariage avec l’homme d’affaires. “Beaucoup de gens étaient choqués de voir que j’avais épousé un tel homme. Et j’intimide certainement beaucoup de personnes depuis !”, avait-elle déclaré en 2019 dans le magazine Town & Country. “Mais c’est une autre façon de faire preuve de racisme. Ces gens-là n’arrivent pas à croire que cette Mexicaine a réussi à mener une telle vie, ils sont mal à l’aise avec moi”. Et ce n’est pas le seul problème que la belle brune de 54 ans a eu à gérer : beaucoup ont pensé que son mariage avec François Henri-Pinault n’était qu’une affaire de gros sous.

“Tout le monde disait que c’était un mariage arrangé”

C’est ce qu’elle a confié le 15 février lors du podcast Armchair Expert diffusé sur Internet. Si l’actrice de Bandidas a tout d’abord adressé une montagne de compliments à l’homme de sa vie, elle a aussi tenu à rectifier plusieurs contre-vérités. “Il a fait de moi une meilleure personne, il m’a fait grandir par plein d’aspects, d’une manière plus saine”, s’est-elle félicitée, avant de poursuivre. “Quand je l’ai épousé, tout le monde disait que c’était un mariage arrangé et que je l’avais épousé pour son argent”, s’est-elle agacée. “Et ça fait quinze ans qu’on est ensemble et notre amour est toujours aussi fort”. Pour Salma Hayek, encore une fois, il s’agit surtout de jalousie. “Quand on voit quelqu’un de riche, on se dit qu’il ne doit pas être quelqu’un de bien. Qu’il doit être matérialiste, qu’il ne doit pas avoir de valeurs, qu’il doit même être stupide et qu’il ne mérite pas d’avoir de l’argent”, a-t-elle renchéri. “Mais quand mon mari rentre du travail, peu importe s’il y a passé une sale journée, il a un énorme sourire sur le visage, il est content de me voir et de voir ses enfants”. On pourrait presque croire au final qu’ils mènent une vie presque comme celles des autres…

Source: Lire L’Article Complet