Salvator Adamo : Il ne peut plus chanter !

Alors que son retour était programmé, le chanteur de 79 ans est de nouveau victime d’un problème de santé.

Cinq ans se sont écoulés depuis Si vous saviez…, son dernier album qui avait conquis ses fans et la critique – notamment son duo avec Camille, Juste un je t’aime.

Autant dire que tous les admirateurs d’Adamo attendent impatiemment la sortie prévue le 27 janvier prochain de son 26e opus, intitulé In French Please ! Produit par Stephan Eicher et le pianiste néerlandais Reyn, ce nouvel album permettra à Adamo de revisiter en français quatorze standards anglo-saxons et comportera trois duos alléchants, avec Jane Birkin, Daniel Auteuil et Gaëtan Roussel.

Adamo aurait dû chanter en exclusivité quelques morceaux d’In French Please ! lors d’un concert à Barcelone, calé le 20 janvier, une semaine avant la sortie annoncée de l’album. La première des vingt dates qui devaient jalonner 2023 avec en point d’orgue le concert programmé à Paris, dans la salle du Grand Rex, le 18 octobre prochain.

Hélas, ses plans sont bouleversés par des ennuis de santé qui pourraient remettre en question cette tournée tant attendue. Traumatisme Selon nos confrères du Parisien, qui l’ont annoncé dans les colonnes du quotidien le 9 janvier, Adamo a dû précipitamment annuler le concert de Barcelone. « Salvatore Adamo souffre d’un hématome sur une corde vocale, provoquant une aphonie temporaire. Il ne peut donc pas chanter. » Le communiqué est clair et définitif.

Outre le report sine die du récital en Catalogne, il a aussi entraîné l’annulation des interviews que le chanteur devait assurer à Bruxelles, toute cette semaine, pour la promotion de l’album. Un véritable coup de tonnerre !

La durée de son indisponibilité n’est, à ce jour, pas connue. Le médecin d’Adamo lui aurait cependant demandé expressément de ne pas chanter ni de parler fort – d’où son retrait médiatique. Le repos absolu est le seul remède contre cette affection commune touchant les chanteurs et chanteuses. Elle

nécessiterait par ailleurs une rééducation spécifique qu’Adamo aurait déjà entamée. Une obligation pour échapper à une opération qu’il souhaiterait éviter. Trop de mauvais souvenirs hantent sa mémoire…

On se rappelle en effet qu’Adamo avait déjà été victime d’un même coup du sort. C’était en 2019. L’interprète de Tombe la neige était tellement gêné par ses cordes vocales qu’il avait dû subir une intervention et observer, dans la foulée, trois mois de convalescence. Un scénario que son entourage professionnel ne souhaiterait pas voir se reproduire. À l’époque, sept concerts avaient dû être annulés…

Un traumatisme pour le chanteur et ses fans. Défi Aujourd’hui, tout le monde croise les doigts pour qu’Adamo soit rétabli avant le 10 février, date de son deuxième concert planifié à Istanbul. Il bénéficiera ensuite d’un mois pour se reposer à nouveau, avant d’entamer un mini-marathon de 14 galas entre le 23 mars (Caluire-et-Cuire) et le 25 mai (Ostende).

Puis, la tournée reprendra le 18 octobre, à Paris, avec cinq nouvelles dates étalées sur trois semaines. Ce défi, pour l’instant encore envisageable, pourrait s’avérer impossible à relever si Adamo ne se remet pas aussi vite qu’espéré. Mais le chanteur d’origine sicilienne en a vu d’autres…

Ainsi qu’il l’avait confié au Parisien en 2018 : « C’est miraculeux d’être encore là, en bonne santé. » Et de préciser sa pensée : « J’ai eu une méningite et une mastoïdite [inflammation de la mastoïde, un os près de l’oreille, ndlr] à 7 ans, un infarctus à 40 ans, un AVC vingt ans plus tard… Et chanter est déconseillé aux cardiaques. Mais j’essaie de bien dormir et de ne pas faire deux concerts d’affilée. Je dois beaucoup au corps médical. »

Celui qui fêtera ses 80 ans le 1er novembre prochain ne prendra, on l’espère, aucun risque irréparable pour sa santé.

Louis-Paul CLÉMENT

Source: Lire L’Article Complet