Samuel Etienne : cette blague sur Twitter qu’il aurait peut-être mieux fait de ne pas supprimer

Grand adepte du site de streaming Twitch sur lequel il a créé sa propre chaîne en décembre 2020, Samuel Etienne s’est retrouvé sous le feu des critiques le 27 mars dernier après un tweet mal reçu par certains internautes.

Après avoir découvert en mars 2020 la plateforme Twitch, dont l’un des utilisateurs rediffusait depuis plusieurs mois sur sa chaîne les épisodes de Questions pour un champion, Samuel Etienne a pris goût au site de streaming, jusqu’à créer sa propre chaîne en décembre dernier. L’animateur s’était fait remarquer en recevant François Hollande en interview le 8 mars, puis Jean Castex, le 14 mars. Mais Samuel Etienne a récemment tâté le revers de la renommée en répondant de façon malencontreuse à l’un de ses abonnés. "Je vois qu’on est bien entouré", lui lance sur Twitter le streameur Satario, sous une capture d’écran de la chaîne de l’animateur entouré de deux chaînes de streameuses en tenues légères. "Et après on me dit que je pollue Twitch avec de la politique…", lui répond Samuel Etienne, amusé. Un message qui ne passe pas auprès de plusieurs streameuses, accusant le présentateur de Questions pour un champion d’utiliser à tort le terme "polluer" pour qualifier l’action de certaines femmes qui font des streams sur Twitch. "Ça va (…) on t’embête pas trop avec ta misogynie merdique là ?. (…) Non les meufs à poil ne ‘polluent’ pas Twitch, elles ne font rien de mal, elles n’obligent personne à les regarder. Elles ne sont même pas si nombreuses, quand vous ne les cherchez pas vous ne les trouvez pas", lui lance la streameuse Nat_Ali, avant d’ajouter : "Ce qui pollue Twitch, c’est pas les meufs dénudées, c’est pas la politique, c’est votre putain de misogynie ordinaire à peine camouflée, exposée à des jeunes influençables qui vont répéter les mêmes conneries et cracher sur les meufs. Franchement bravo, mais alors là bravo."

Une défense bancale

Certains internautes ont alors pris la défense de Samuel Etienne, expliquant que ses propos avaient été mal interprétés et que l’animateur n’accusait aucune chaîne de "pollution", mais quelques tweets likés par ce dernier faisant référence au "fléau" ou à la stratégique "explosion des compteurs" des chaînes de streameuses en tenues légères n’ont pas arrangé sa cause. Plutôt que de répondre à la polémique, Samuel Etienne a préféré supprimer son tweet controversé.

Source: Lire L’Article Complet