Ségolène Royal inquiète et en colère : “C’est quoi la cohérence de ce gouvernement ?“

Ce dimanche 24 juillet, Ségolène Royal a fait part de son inquiétude et de sa colère à l’encontre du gouvernement en publiant un message assassin sur Twitter.

Ségolène Royal n’est pas contente et elle le fait savoir. Ce dimanche 24 juillet, l’ex-ministre de l’Environnement a publié un message assassin sur Twitter. La raison ? Les prises de décisions incohérentes du gouvernement selon elle. « C’est quoi la cohérence de ce gouvernement ? De nouvelles punitions dérisoires sur les commerçants d’un côté, de l’autre, la décision déplorable pour les fossiles : charbon + gaz de schiste. Les enfants de nos enfants face aux dégâts diront : ils savaient et ont mal agi« , a-t-elle écrit.

Dans son message, l’ex-compagne de François Hollande fait ainsi référence à la volonté du gouvernement de réguler les pratiques des commerces afin de réaliser des économies d’énergies. Dans Le Journal du Dimanche, ce dimanche 24 juillet, la ministre de la Transition énergétique, Agnès Pannier-Runacher, a en effet annoncé des décrets pour réduire la consommation d’électricité.

C’est quoi la cohérence de ce gouvernement ? De nvlles punitions dérisoires sur les commerçants d’un côté, de l’autre la décision déplorable pour les fossiles : charbon +gaz de schiste. Les enfants de nos enfants face aux dégâts diront : ils savaient et ont mal agi #ANdirect

> PHOTOS – Ségolène Royal, Julie Gayet, François Hollande réunis lors d’un vernissage parisien

Ségolène Royal fustige Olivier Véran

Le premier vise à « généraliser l’interdiction des publicités lumineuses, quelle que soit la taille de la ville, entre 1 heure et 6 heures du matin« . De « rares » exceptions sont envisagées, notamment pour les gares et les aéroports. Le second décret concernera le recours à la climatisation dans les magasins. Le texte interdira aux commerces « d’avoir leurs portes ouvertes alors que la climatisation ou le chauffage fonctionne ». « La clim à fond, la porte ouverte, ce n’est plus acceptable« , a indiqué la ministre. Ségolène Royal fait également référence à la loi pouvoir d’achat, adoptée, vendredi 22 juillet, par l’Assemblée nationale qui prévoit la relance d’une centrale à charbon et l’installation au Havre d’un terminal pour importer du gaz de schiste.

Ces mesures paraissent incompréhensibles aux yeux de la maman de Thomas Hollande, qui a, récemment, vivement critiqué le porte-parole du gouvernement, Olivier Véran. « Olivier Véran, s’il est ministre, c’est grâce aux voix des électeurs LFI qu’Emmanuel Macron est allé chercher entre les deux tours de la présidentielle pour dire : ‘faites barrage à Marine Le Pen et donc je fais appel à toutes les voix qui se sont portées sur celui qui était en tête à gauche, en l’occurrence Jean-Luc Mélenchon.’ (…) C’est profondément immoral« , a-t-elle déclaré, le 10 juillet dernier, à l’antenne de LCI.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Jack Tribeca / Bestimage

A propos de


  1. Ségolène Royal

Autour de

Source: Lire L’Article Complet