Sheila : cette drôle de phobie que la célébrité a causé chez elle

Depuis soixante ans, elle est l’une des chanteuses préférées des Français. Mais à quel prix ? Lundi 21 juin 2021, Sheila était l’invitée de Passage des arts sur France 5 et elle a confié à quel point son succès l’avait rendue… agoraphobe !

  • Sheila

Elle est l’une des chanteuses françaises les plus couronnées de succès. Depuis déjà soixante ans, Sheila fait partie de la vie de millions de personnes qui ont eu la chance de la voir passer de jeune artiste à véritable star de la chanson. Spacer, Les rois mages, Bang Bang, Les gondoles à Venise ou encore L’école est finie… ses tubes se comptent par dizaines. Pour autant, la notoriété et l’amour du public n’ont pas toujours été faciles à vivre pour l’artiste, aujourd’hui âgée de 75 ans. Celle qui en ce printemps 2021 propose à ses fans un tout nouvel album, Venue d’ailleurs, porté par les chansons Tous yéyé et La Rumeur, s’est confiée lundi 21 juin 2021 sur le plateau de Passage des arts, diffusé sur France 5, sur les mauvais côtés de la célébrité. Face à Claire Chazal, Sheila s’est confiée sans tabou et avec une grande émotion.

“Je ne pouvais plus aller chercher mon pain” : Sheila revient sur son incroyable popularité

Ainsi, celle qui a sorti son tout premier succès alors qu’elle n’était encore qu’adolescente a eu pour habitude de dire : “Je n’ai pas eu dix-huit ans.” Une phrase qu’elle a ainsi commentée face à Claire Chazal, en expliquant pourquoi. Alors que la journaliste lui a demandé si le succès l’avait privée “d’une jeunesse ou d’une vie privée”, Sheila a répondu : “Non, d’une liberté.” Et de poursuivre : “C’est vrai que je suis passée de la petite fille normale à celle qui ne pouvait plus aller chercher son pain. Je ne pouvais plus faire les magasins”. Une popularité tellement importante et impressionnante qu’elle lui a laissé des séquelles : “Ce que ça m’a laissé dans tous les cas, c’est la peur de la foule.” Une phobie étonnante quand on sait à quel point les fans ont été nombreux à se précipiter pour aller la voir en concert. Pour autant, la septuagénaire l’admet : elle a été très chanceuse dans sa carrière : “J’ai tellement gagné au change.” Et pour cause : sa popularité est telle que, dit-on, son nom fut même un temps envisagé pour faire la promotion de la vaccination contre la Covid-19 auprès des Français… Le revers de la médaille…

Source: Lire L’Article Complet