Snoop Dogg : sa fille raconte sa tentative de suicide

La fille de Snoop Dogg, Cori Broadus, a partagé ses problèmes de santé mentale avec ses fans, notamment ce qui l’a conduite à une récente tentative de suicide. Sur Instagram, la jeune rappeuse, connue sous le nom de CHOC, a remercié ses fans et sa famille pour lui avoir donné une raison de vivre, puis est revenue sur le réseau social le lendemain pour publier une vidéo détaillant ses problèmes de santé mentale dans le cadre du mois de la sensibilisation à la santé mentale.

« J’ai grandi avec deux frères à la peau claire, a déclaré la chanteuse de Daddy’s Girl. Et j’étais la seule chocolatée. J’étais en surpoids. J’ai eu le lupus à six ans, donc j’étais en surpoids à cause des stéroïdes. Cela a automatiquement ruiné ma santé. J’ai toujours été triste et déprimée à cause de ma santé (…) Tu as juste mal et tu ne sais pas ce qui se passe. Et tu regardes tes frères et les autres membres de ta famille et tu te dis : “Pourquoi ? Pourquoi moi ?” Parfois, j’ai juste l’impression que je n’ai pas de but ici. Je m’occupe de tellement de problèmes de santé et j’ai l’impression que les gens ne me comprennent pas vraiment, comme si j’en faisais trop. J’ai eu tellement de mer***. Je ne peux même pas vous le dire physiquement. Parce que c’est trop. »

Dans sa vidéo émouvante, elle a révélé s’être enfermée dans une chambre d’hôtel après que son petit ami a accidenté sa voiture et, seule avec ses pensées, elle a tenté de faire une overdose de Benadryl et de médicaments contre la migraine. Une tante a découvert où elle se cachait et elle a été sauvé par des ambulanciers. Cori Broadus est restée à l’hôpital pour une évaluation avant d’être forcée de s’enregistrer dans un établissement psychiatrique pour une nuit.

« Quand j’étais là-bas, j’ai commencé à tout apprécier, a-t-elle déclaré aux fans. J’étais assise là et je me suis dit : ”Il y a tellement de gens que je sais que je peux appeler”. Je veux embrasser Wayne. Je veux embrasser ma mère, ma tante, ma mamie (…) Dieu était là avec moi tout le temps, tout le temps. Et je lui parlais genre : ”S’il vous plaît, détendez-moi, faites-moi simplement dormir.” Et c’est comme s’il avait simplement posé sa main sur moi. Il m’a juste calmée. Il est toujours là pour moi quand j’ai besoin de lui. »

Source: Lire L’Article Complet