Sophie de Wessex s'impose comme une figure essentielle de la nouvelle monarchie

Depuis le départ de Meghan Markle et du prince Harry aux Etats-Unis, elle est celle sur qui on peut compter. La mère de famille de 55 ans n’hésite pas à prendre la lumière et multiplie les engagements, s’imposant comme un nouveau pilier de la famille royale.

Elle est celle que l’on attendait pas. Longtemps discrète et réservée, Sophie de Wessex prend désormais toute la lumière. La belle-fille de la reine Elizabeth II multiplie les engagements au service de la Couronne britannique. Ce jeudi 3 septembre, elle s’est rendue auprès des ambulanciers de l’air, pour témoigner de sa reconnaissance envers le secteurs médical et des secours aériens, en première ligne lors de la crise sanitaire.

Une visite discrète, certes pas autant médiatisée qu’un déplacement de Kate Middleton mais qu’importe. Sophie de Wessex séduit par son assurance tranquille, sa simplicité rafraichissante et surtout, elle ne fait pas de vagues. Un atout de poids pour les Windsor qui ont compris qu’ils pouvaient/devaient miser sur elle.

Une fiabilité appréciée

Il faut dire que le départ de Meghan Markle et du prince Harry pour les Etats-Unis a clairement changé la donne. Kate Middleton et le prince William ont enchaîné les visioconférences pendant la crise sanitaire, mais ne possèdent pas le don d’ubiquité. La mère de famille de 55 ans s’est donc tranquillement imposée comme une aide bienvenue.

Celle qui oeuvrait depuis des années dans l’ombre tient donc sa revanche. Mais pas question pour la discrète Sophie de Wessex de fanfaronner. Dotée d’une grande humilité, elle fait profil bas, toute consacrée à sa tâche afin de servir au mieux la couronne. Une monarchie qu’elle a rejoint en 1999 en se mariant avec le prince Edward, le dernier fils d’Elizabeth II. Un couple solide, le seul à ne pas avoir divorcé, contrairement aux trois autres enfants de la monarque : Charles, Anne et Andrew. Une fiabilité remarquée et appréciée par la souveraine qui a décidé de miser sur elle.

Source: Lire L’Article Complet