Sylvie Tellier défend les tournées d'Amandine Petit : "On ne peut pas la mettre au chômage"

Sylvie Tellier a répété sa volonté de tout mettre en oeuvre pour assurer le bon déroulé des déplacements publics d’Amandine Petit, et ce malgré les restrictions sanitaires en vigueur pour contrer le coronavirus.

Élue Miss France 2021 il y a tout juste un mois, Amandine Petit connaît un début de règne mouvementé avec la crise du coronavirus. Malgré les restrictions sanitaires, la jeune reine de beauté de 23 ans avait d’ailleurs créé la surprise il y a quelques jours en s’offrant un bain de foule dans un centre commercial de Moselle. Une sortie qui a évidemment créé la polémique.

Sur RMC ce lundi 11 janvier 2021, Sylvie Tellier a de nouveau répété ce qu’elle avait déjà dit dans les médias, à savoir que Miss France avait été conviée sur l’invitation du «Républicain Lorrain» et que la gestion du public n’avait pas été du ressort de l’Organisation Miss France. Alors qu’on lui pointait du doigt le fait qu’il n’était pas «raisonnable» de créer des «attroupements» «même si les gens sont masqués» à l’heure où des couvre-feux sont instaurés, la directrice générale du comité a répondu : «C’est compliqué parce que le travail d’une Miss c’est quelque part d’apporter de la joie, du bonheur, de divertir les gens. Et Amandine Petit, depuis qu’elle a été élue Miss France – et elle a été élue en plus devant 10 millions de téléspectateurs -, elle est très connue. Dès qu’elle sort de chez elle, même masquée elle crée des attroupements», a-t-elle dit.

Vidéo: Le crime lui va si bien – 8 janvier (Télé Loisirs)

  • Ludivine Sagnier sur les traces de Lupin

    Télé Loisirs

  • Tout savoir sur Hilona

    Télé Loisirs

  • Emma Daumas : "La Star Academy a été une expérience bouleversante et un peu traumatisante"

    Télé Loisirs

  • Altercation avec des Anges (NRJ12) à La Réunion : la production décide d'exclure les candidats

    Télé Loisirs

  • Thalassa : De Boulogne à Calais : les aventuriers du détroit

    Télé Loisirs

  • Philippe Chevallier et Régis Laspalès : la rupture du duo comique

    Télé Loisirs

  • Philippe Chevallier et Régis Laspalès vont-ils se reformer ? Ce dernier répond

    Télé Loisirs

  • Georges Pernoud : l'animateur de Thalassa est mort à 73 ans

    Télé Loisirs

  • Sport, abdos et people… Le Best of Instagram de Terence Telle

    Télé Loisirs

  • Anoushka Delon donne des nouvelles rassurantes de la santé d'Alain Delon

    Télé Loisirs

  • Louane : ce jour où elle a dû hausser le ton face à Cauet qui se moquait de Florian Rossi, son compagnon

    Télé Loisirs

  • 20h30 le dimanche : la fille de Romy Schneider et la fille d'Alain Delon se rencontrent pour la première fois

    Télé Loisirs

  • Les enquêtes de Morse : Les cartes en main

    Télé Loisirs

  • Arlington Road – 10 janvier

    Télé Loisirs

  • Josée Dayan se souvient de la naissance du personnage de Capitaine Marleau

    Télé Loisirs

  • Recherche appartement ou maison : Jeanfi Janssens fait des allusions coquines, Stéphane Plaza gêné

    Télé Loisirs


  • Ludivine Sagnier sur les traces de Lupin
    Ludivine Sagnier sur les traces de Lupin


    Télé Loisirs


  • Tout savoir sur Hilona
    Tout savoir sur Hilona


    Télé Loisirs


  • Emma Daumas : "La Star Academy a été une expérience bouleversante et un peu traumatisante"
    Emma Daumas : "La Star Academy a été une expérience bouleversante et un peu traumatisante"


    Télé Loisirs

VIDÉO SUIVANTE

“Il faut que Amandine aille voir les gens en toute sécurité”

«Donc vous allez arrêter ?», lui a-t-on très sincèrement demandé. «Est-ce qu’on songe à mettre Amandine au chômage, non. Parce que Miss France elle est élue aussi pour aller à la rencontre des Français. Ce qui est certain, c’est qu’il faut qu’Amandine aille voir les gens en toute sécurité», a poursuivi Sylvie Tellier, qui a redit pour preuve de bonne foi que le grand retour d’Amandine Petit en Normandie pour fêter son sacre n’avait pas été organisé justement en raison de la crise sanitaire.

Au sujet de la sortie en Moselle, la patronne des Miss a fini par ajouter : «C’est une invitation qui s’est bien déroulée, parce qu’il y avait la gendarmerie qui était présente, il n’y a pas eu de signalement, les gestes barrière ont été respectés, il y avait des masques», a-t-elle dit. Quant à la suite prévue, «nous avons des dates (…), il y a les élections départementales pour la prochaine élection de Miss France, c’est prévu et ça va s’organiser. (…) On est en attente, on va voir comment la situation évolue», a-t-elle conclu, rappelant que les précédentes élections départementales avaient été faites «digitalement» et les élections régionales à huis-clos.

A lire aussi : Bain de foule polémique de Miss France en Moselle : les explications d’Amandine Petit

Source: Lire L’Article Complet