Un an après le "Megxit", où en est Harry dans ses relations avec la famille royale ?

La spécialiste des têtes couronnées Katie Nicholl a révélé au site Entertainment Tonight l’état des relations du prince Harry avec les membres de la famille royale.

Les relations du prince Harry avec la famille royale britannique sont de nouveau évoquées. Pile un an après l’annonce du «Megxit», terme prêté par les médias anglo-saxons pour définir le retrait du duc et de la duchesse de Sussex de leurs rôles de premier plan au sein des Windsor (le couple vit depuis mars 2020 aux Etats-Unis, où il mène des carrières indépendantes), la journaliste Katie Nicholl, spécialiste des têtes couronnées, a fait de nouvelles révélations.

Interviewée le 8 janvier 2021 par le site Entertainment Tonight, celle-ci a d’abord expliqué que la relation du prince Harry avec son frère, le prince William, s’était nettement améliorée après des mois de tensions. «Des appels téléphoniques et vidéo ont été passés durant les vacances pour Noël et le Nouvel an, les Sussex ont envoyé des cadeaux aux Cambridge et inversement. Dans une année par ailleurs très chargée et chaotique pour les deux familles, cela a été une opportunité de se réunir et de se connecter, bien que virtuellement. (…) Les choses vont bien mieux entre William et Harry. Si l’on retourne à la même époque il y a un an, les frères s’adressaient à peine la parole. Lorsque William s’est rendu au sommet de Sandringham, il était tellement furieux contre son frère. Il ne pouvait même pas se rendre au déjeuner donné par la reine. Il n’est allé qu’aux réunions, telle était sa frustration et son sentiment de déception à propos de ce que son frère avait fait et de la façon dont Harry gérait la situation. Aujourd’hui, la relation est bien meilleure qu’elle ne l’était. Pour commencer, ils se parlent (…) relativement régulièrement. Ils étaient souvent en contact pendant les vacances. Mais il y a un océan entre eux, il y a un décalage horaire et comme Harry [l’a] dit… ils sont deux frères sur des chemins différents», a confié Katie Nicholl.

“La reine est en contact étroit avec eux”

Les relations du duc de Sussex avec sa grand-mère, la reine Elizabeth II, et son père, le prince Charles, sont également très bonnes. «La reine est restée en contact étroit avec Harry et Meghan au cours de la dernière année. Elle est en contact avec eux, elle sait ce qui se passe dans leurs vies, ils discutent de leurs projets avec elle. Harry a toujours considéré sa grand-mère comme un mentor et même s’il est à Los Angeles, cela n’a pas changé», a ajouté la journaliste, qui a précisé que les Sussex parlaient souvent en visioconférence avec la Queen pour qu’elle puisse voir Archie (19 mois).

Enfin, Katie Nicholl est revenue sur le choix du prince Harry de quitter le Royaume-Uni pour «protéger» sa famille. «Il ne voulait pas que Archie grandisse sous la lumière des projecteurs, comme cela lui est arrivé petit garçon. En Californie, ils sont libres, ils ont de l’espace. Je sais qu’ils veulent que Archie grandisse en étant entouré par la nature», a-t-elle poursuivi. Elle a conclu en expliquant que les Sussex espéraient toujours avoir un second enfant, après la fausse couche de Meghan survenue l’été dernier. «Ils adoreraient avoir un petit frère ou une petite soeur pour Archie. Ils essayent d’avoir un autre enfant», a assuré Katie Nicholl.

A lire aussi : Le prince Harry est “devenu l’ombre de lui-même”, estime sa biographe

Source: Lire L’Article Complet