« Une geignarde née » : Meghan Markle encaisse un nouvel uppercut

Lady Colin Campbell s’attaque à Meghan Markle, lors d’une interview réalisée pour la télévision australienne, ce vendredi 2 avril. L’auteure britannique affirme qu’elle joue de sa couleur de peau pour justifier son comportement.

A propos de


  1. Meghan Markle


  2. Harry d’Angleterre

Meghan Markle dans le viseur de Lady Colin Campbell. Pendant une interview pour une émission de télévision australienne, diffusée ce vendredi 2 avril, Lady Colin Campbell ne mâche pas ses mots à propos de la duchesse. Elle affirme que “tant qu’elle joue la carte des couleurs, elle obtient un laissez-passer gratuit pour se comporter aussi mal et aussi librement qu’elle le voudrait.”

Mais les commentaires de l’auteure britannique sur l’épouse du Prince Harry ne s’arrêtent pas là. L’invitée de Leila McKinnon, l’animatrice du programme, ajoute que “si Meghan avait été blanche, il n’y aurait aucun moyen que le mariage se soit déroulé” d’après ses propos, rapportés par The Sun. Le passé et la personnalité de Meghan Markle sont mis en cause. Lors de cet entretien, la duchesse n’est pas épargnée par la britannique. “Une geignarde née et une reine du drame”, clame l’auteure de plusieurs livres sur la Couronne. Et d’ailleurs, quand la présentatrice lui demande, “avez-vous déjà rencontré Meghan Markle”, celle-ci répond directement : “Je n’ai pas rencontré Meghan, et je ne veux pas la rencontrer.”

Soupçon de racisme dans la famille royale ?

Les commentaires de Lady Colin Campbell sur Meghan Markle font suite à des révélations. Lors de leur interview avec la journaliste Oprah Winfrey, le prince Harry et la duchesse de Sussex affirmaient qu’il y avait eu des “inquiétudes et des conversations” au sujet de la couleur de peau du petit Archie. Alors qu’ils n’ont pas souhaité dire qui était à l’origine de ces conversations, l’auteure britannique prétend savoir de quel membre de la famille royale il s’agit. La personne visée est la princesse Anne, selon ses informations. Mais d’après elle, il s’agit d’une incompréhension. Les véritables inquiétudes de la princesse Anne étaient dirigées sur la différence de culture entre Meghan Markle et la royauté. Pour le moment, la famille royale traite la question en privé.

Crédits photos : EXPRESS SYNDICATION / BESTIMAGE

Autour de

Source: Lire L’Article Complet