Valérie Pécresse menacée par des « boules puantes » ? Cet « ennemi juré » dont elle se méfie

D’après les récentes révélations du Point, ce jeudi 20 janvier, le camp de Valérie Pécresse est actuellement sur la réserve. À en croire les propos recueillis par le média, la candidate de 54 ans serait potentiellement visée par l’un de ses « ennemis jurés ».

Dans les colonnes du Point, ce jeudi 20 janvier, nos confrères sont intéressés aux relations qu’à Valérie Pécresse avec certaines personnalités politiques. Et dans le paysage médiatique, la candidate à la présidentielle a un “ennemi juré” dont elle se méfie. Un rival qui n’est autre que lé député, Thierry Solère, ancien partisan LR désormais rallié au mouvement d’Emmanuel Macron.

Ce soudain intérêt de Thierry Solère pour le mouvement LREM a d’ailleurs beaucoup intrigué les collaborateurs de Valérie Pécresse qui, au Point, se sont épanchés sur le sujet. “Si Pécresse est élue, il sera le premier tondu à la libération !”, rapporte un cadre, évoquant ensuite les suspicions des membres du parti des Républicains quant aux potentielles “boules puantes” que Thierry Solère pourrait lancer sur la candidate de 54 ans en vue de la déstabiliser…

>> PHOTOS – Découvrez les hommes de la vie de Valérie Pécresse

Une apparition plus que remarquée

Le 18 janvier dernier, Valérie Pécresse a été reçue par Jean-Jacques Bourdin sur le plateau de La France dans les yeux en vue de parler de sa campagne électorale. Une présence bien négociée par cette dernière qui, suite aux récentes accusations d’agression sexuelle qui accablent le journaliste de 72 ans, avait exigé de partager son avis sur la question en début d’émission.

Je me suis clairement posée la question de ma participation à cette émission ce soir (…) Je respecte la présomption d’innocence, à laquelle chacun de nos compatriotes à le droit”, avait-elle d’abord lâché, face à Jean-Jacques Bourdin, et de poursuivre : “Si ses accusations sont avérées, elles sont graves et doivent être condamnées. Vous le savez le combat contre le harcèlement sexuel et contre les violences faites aux femmes est un combat personnel pour moi.”

Crédits photos : Federico Pestellini / Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet