Valérie Pécresse offensive : comment elle veut installer son duel avec Emmanuel Macron

Alors que 2022 est là, la campagne présidentielle s’accélère pour la plupart des candidats, et notamment Valérie Pécresse, qui veut installer un duel contre Emmanuel Macron.

Parmi les candidats à la présidentielle, Valérie Pécresse a beaucoup gagné en légitimité après ses premières semaines de campagne. Les sondages la placent en bonne position dans la course à l’Élysée. Pour bien commencer 2022, la candidate des Républicains veut prouver qu’elle peut être une meilleure présidente qu’Emmanuel Macron et veut installer un duel contre l’actuel chef de l’Etat. C’est ce que l’on apprend dans les colonnes du Parisien de ce lundi 3 janvier. Le quotidien révèle que Valérie Pécresse s’est entourée de nouvelles personnalités, jeunes et unies autour d’elle, afin de dénoncer « l’exercice solitaire » du pouvoir d’Emmanuel Macron, en jouant la carte du collectif.

« Il faut trouver le juste dosage entre être offensif avec le président d’un côté, et de l’autre, être positif, en portant notre projet à nous« , a expliqué un proche de la candidate. C’est pourquoi elle a choisi de s’entourer de personnalités peu connues, une nouvelle génération d’hommes et de femmes politiques. Parmi eux, les vice-présidents d’Île-de-France Florence Portelli et Othman Nasrou, l’eurodéputée Agnès Evren, la présidente des Pays de la Loire Christelle Morançais ainsi que le président des jeunes LR Guilhem Carayon qui, à seulement 22 ans, est le benjamin.

> Découvrez l’évolution physique de Valérie Pécresse

« L’unité est totale »

En plus de ces personnes, Valérie Pécresse s’est également entourée d’une vingtaine d’orateurs, dont les noms seront dévoilés dans l’organigramme de son équipe ce mardi 4 janvier. Pour les collaborateurs de la candidate, l’objectif est clair : il faut se concentrer sur Emmanuel Macron uniquement. « Le Pen et Zemmour vont se battre entre eux. Les gauches, pareil« , explique-t-on. Contrairement à Marine Le Pen, qui aimerait pourtant affronter Valérie Pécresse d’ici fin janvier, selon les précisions du Parisien.

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Agence/ Panoramic / Bestimage

Autour de

Source: Lire L’Article Complet