VIDEO. Anne Roumanoff se confie sur son divorce à 50 ans : "C’était comme une évidence"

Dans une interview accordée à Sept à Huit diffusée le dimanche 3 novembre, Anne Roumanoff se confie à cœur ouvert sur son divorce avec Philippe Vaillant. Une épreuve qu’elle est parvenue à surmonter grâce à son métier d’humoriste.

Anne Roumanoff n’est pas de ces célébrités qui étalent leur vie privée. Pourtant, dans une interview accordée à Sept à Huit et diffusée le dimanche 3 novembre sur TF1, l’humoriste de 54 ans s’est confiée sans filtre sur son divorce avec Philippe Vaillant qui était également son producteur. Lorsque la journaliste lui demande "ce qui lui est arrivé" pour en arriver au divorce, elle évoque les aléas du quotidien : "Tout à coup, on n’évolue plus de la même manière et tout à coup on n’est plus en phase avec la personne avec qui on vit en fait. Quelqu’un comme moi, qui a vécu 25 ans en couple, on sait ce que c’est les concessions, le mec qui ronfle. Toutes ces choses désagréables de la vie de couple. Mais tout d’un coup, le négatif l’emporte sur le positif. Et en fait pour moi, en l’occurrence, cette séparation, aussi douloureuse soit-elle, c’était comme une évidence", se livre-t-elle.

A travers ce même entretien, Anne Roumanoff s’exprime sur la douleur de cette épreuve, surtout en tant que femme : "Je pense que pour divorcer, bien sûr il faut du courage. Après c’est toujours d’autant plus fort pour la femme qui, en général, a les enfants. Tout ce qui pèse sur les femmes, c’est énorme", insiste-t-elle. Pour surmonter cette épreuve, elle s’est réfugiée dans l’humour. La comédienne cite ensuite les paroles d’un rap de son spectacle – un message féministe qui sonne comme un cri du cœur.

En novembre 2016 dans Salut les Terriens, peu de temps après son divorce, Anne Roumanoff déclarait : "J’ai vécu une belle histoire. Je suis heureuse de l’avoir vécue. Je pense qu’on peut se séparer avec amour. On a deux filles magnifiques (Alice, 20 ans et Marie, 13 ans)." Après leur séparation, les ex-époux ont eu la chance de rester en bons termes.

Source: Lire L’Article Complet