VIDÉO – « Assez insupportable » : Grand Corps Malade toujours remonté après les critiques sur Hoshi

Grand Corps Malade n’a pas supporté les attaques de Fabien Lecœuvre sur le physique de la chanteuse Hoshi, tant et si bien qu’il en a fait une chanson, présente sur son album « Mesdames ». Il est revenu sur cet épisode sur le plateau de Télématin, ce lundi 27 septembre.

Une indignation traduite en musique, mais toujours présente. Grand Corps Malade est toujours plein de colère quand il évoque l’épisode qui l’a poussé à écrire une des chansons de son album « Mesdames« , qu’il présentait ce lundi 27 septembre sur le plateau de Télématin. Alors qu’il évoquait la création de cet album, et une certaine culture féministe inculquée sans le revendiquer par ses parents, Thomas Sotto l’a interrogé sur une chanson en particulier, « Des gens beaux« .

« Ce qui est sûr, c’est que chez vous, il n’y a pas un mot qui est gratuit« , a salué le journaliste. »Comme pour ‘Des gens beaux’, chanson que vous avez composée pour Hoshi, parce qu’elle s’était fait attaquer sur son physique, et cela, vous ne l’avez pas supporté. C’est votre réponse« , salue-t-il.

Et la colère se ressent toujours chez le chanteur, derrière son attitude qui reste calme : « Oui, c’était assez insupportable. Un chroniqueur, un journaliste qui se dit spécialiste de la chanson française qui a eu des propos complètement honteux, et public. On entend sa voix là, parce qu’il a dit ça lors d’une émission de radio. » Il s’agit du chroniqueur Fabien Lecoeuvre, précise Thomas Sotto, qui avait choqué en jugeant lors d’une interview, en avril 2021 que la chanteuse Hoshi était « effrayante« , physiquement, comme le rappelle Grand Corps Malade. « Il a dit que Hoshi était effrayante‘. Qu’elle avait du talent, et comme elle avait du talent, il valait mieux qu’elle écrive des chansons pour « des filles sublimes ». À notre époque, des propos comme cela, c’est quand même incroyable« , souffle-t-il, toujours incrédule, rejoint par Julia Vignali, qu’on peut entendre glisser que ces mots sont « insupportables« .

« On a répondu en musique, avec beaucoup d’ironie »

« Donc on a répondu en musique, avec Mosimann à la prod, à la musique« , explique le chanteur, qui a essayé de transformer des propos indignes en moment de joie : »Mosimann qui est quand même un spécialiste de faire bouger la tête, donc on a répondu avec beaucoup d’ironie. Et on en a fait une chanson assez festive, qu’on fait en concert, et on s’amuse bien. » Directement mis en cause dans la chanson, Fabien Lecœuvre a mis en demeure Grand Corps Malade au cours de l’été, arguant que ses propos avaient été utilisés sans son autorisation, et qu’il exploitait ainsi « une controverse médiatique« , afin de « susciter une véritable incitation à la haine » envers lui. Pas de quoi empêcher Grand Corps Malade de dormir, ni de continuer à slammer haut et fort sa chanson.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet