VIDEO – « C’est terrible » : Valérie Trierweiler garde un mauvais souvenir de l’élection de François Hollande

Plusieurs Premières dames ont accepté de témoigner dans le documentaire Elysée, neuf femmes aux marches du pouvoir diffusé le 5 février dernier sur LCP. L’occasion pour Valérie Trierweiler de prendre la parole et de raconter combien l’élection de François Hollande avait été pénible à vivre pour elle.

A propos de

  1. Valérie Trierweiler

  2. François Hollande

Elles sont nombreuses à avoir accepté de témoigner. Carla Bruni, Cécilia Sarkozy ou encore Valérie Trierweiler se sont confiées sur leur passage à l’Elysée dans le documentaire Elysée, neuf femmes aux marches du pouvoir diffusé sur LCP le 5 février dernier. Cette dernière est notamment revenue sur le soir de l’élection de François Hollande, un 6 mai 2012 sur la place de la Bastille. Un évènement pénible, à jamais gravé en elle.

“Dès le soir de l’élection, je comprends que la vie privée n’existe plus. Que l’on devient privé de vie. Tout vous échappe, lui vous échappe” a expliqué l’ancienne compagne du président de la République, dont elle partageait la vie depuis le milieu des années 2000, avant d’évoquer ce moment d’intimité volé, diffusé par les caméras du monde entier. “A un moment, quand moi j’ai besoin d’être sécurisée et que j’essaie de lui dire quelque chose qui n’est destiné qu’à lui et que cette phrase, le fameux ’embrasse moi’ et lu sur mes lèvres, j’ai trouvé ça terrible, parce que c’était la preuve à la seconde même que aucune intimité ne serait plus possible”.

Moins de deux ans à l’Elysée

Sommé de manifester publiquement son amour, François Hollande s’était exécuté. Une image qui laissera des traces. Un baiser comme “forcé”, sévèrement commenté par Jean-Christophe Cambadélis en septembre 2017. “Cette scène révèle à la France entière la manière dont il la présidera : on pourra tout lui demander, même le plus grotesque, il y répondra. Il ne sera pas l’homme qui dira non, il fera au mieux ” avait sévèrement taclé l’ancien Premier secrétaire du Parti socialiste.

Lors de son passage à l’Elysée, Valérie Trierweiler sera comme dépassée par les évènements. “Vous ne pouvez pas faire un geste sans que le geste ne soit décortiqué, ne soit interprété, ne soit déformé, je ne savais plus où poser les yeux” a regretté Valérie Trierweiler. Très critiquée, il est reproché à la journaliste de Paris Match de ne pas être mariée à François Hollande, ou pire, d’avoir pris la place de son ancienne compagne et mère de ses enfants, Ségolène Royal. Son célèbre tweet lors des législatives de juin 2012 causera sa perte. A cette date, leur idylle vacille. Les révélations de la liaison du président de la République avec Julie Gayet par Closer mettront fin à leur histoire en janvier 2014.

Crédits photos : Capture LCP

Source: Lire L’Article Complet