VIDÉO – Charlotte de Turckheim en Bernadette Chirac : les images bluffantes

Sur le plateau des Enfants de la Télé, sur France 2, des archives de Charlotte de Turckheim grimée en Bernadette Chirac ont été diffusées.

Dans Les Enfants de la Télé, sur France 2, Laurent Ruquier diffuse les moments de télé les plus cocasses de ses invités. Ce dimanche 19 décembre, l’actrice Charlotte de Turckheim était sur son plateau. L’occasion était parfaite pour dévoiler l’une des imitations les plus drôles de la comédienne. Les images datent de 1986, dans l’émission Carnaval, où elle apparaissait ponctuellement aux côtés de Patrick Sébastien. Son rôle était toujours le même, celui de Bernadette Chirac. Grimée, Charlotte de Turckheim imite l’ancienne Première dame à la perfection, ce qui provoque l’hilarité de Laurent Ruquier et de tous les invités sur le plateau.

« Bravo Charlotte !« , s’exclame le présentateur. « Je n’avais jamais revu ça !« , précise la comédienne. Elle faisait des numéros en chanson hilarants en se moquant de celui qui était à l’époque Premier ministre, son mari Jacques Chirac. Bernadette Chirac y est dépeinte comme une femme triste, seule et alcoolique.

> Découvrez quelles stars sont en couple avec des politiques

Quand Charlotte de Turckheim devient Bernadette Chirac 🤭

▶️RDV ce soir à 18h35 pour les #EnfantsTV sur @France2tv pic.twitter.com/Md8rJyczWR

Elle a été en couple avec un homme politique

Charlotte de Turckheim a partagé un an de sa vie avec un homme politique, lorsqu’elle était adolescente. « J’étais très amoureuse de lui, j’ai adoré cet homme-là« , a-t-elle confié sur les ondes d’Europe 1, en 2017. Cet homme, c’est Jean-Christophe Cambadélis, ancien premier secrétaire du Parti socialiste. Un amour né dans les années 1970 et qui a duré un an. La comédienne avait alors 15 ans et lui 19. « C’était plus qu’une bombasse, c’était l’un des plus beaux mecs que je n’ai jamais vus de ma vie« , a assuré l’actrice avant d’ajouter : « Il a un peu vieilli, un peu grossi, mais on voit quand même que ça a été un très très bel homme. »

Leurs parents travaillaient ensemble à l’époque, c’est comme ça qu’ils se sont rencontrés. « Ils étaient ultra à gauche, trotskistes. Et moi j’ai vu sortir de la tente du fond du jardin une espèce de bombasse ! », s’est souvenue l’actrice, à l’époque envoûtée par le physique de son ex. Mais comme de nombreuses histoires d’amour adolescent, elle s’est terminée par des larmes. « Il allait à une réunion trotskiste je ne sais plus où. Et au dernier moment, il s’est dit que ce n’était pas possible d’emmener une fille qui s’appelait Anne-Charlotte de Turckheim. »

Article écrit en collaboration avec 6Medias.

Crédits photos : Capture TF1

Autour de

Source: Lire L’Article Complet