VIDÉO – Clémentine Célarié et la perte de ses cheveux : “Vous avez l’impression de mentir à tout le monde »

Face à Laurent Delahousse dans 20h30 le dimanche, ce 7 novembre, Clémentine Célarié est revenue sur ses deux années de combat contre le cancer. La comédienne en a profité pour évoquer la perte de ses cheveux et l’usage d’une perruque pendant son lourd traitement.

Après un long combat contre le cancer du côlon, Clémentine Célarié est enfin guérie. La comédienne a choisi de raconter son vécu dans un livre poignant, intitulé Les Mots défendus, paru le 3 novembre dernier. Face à Laurent Delahousse dans l’émission 20h30 le dimanche sur France 2, elle a dévoilé son calvaire au quotidien. Notamment la perte de ses cheveux, un sujet encore trop tabou. « Ce n’est pas comme dans les films où vous les perdez par grappe », a-t-elle d’abord expliqué sur le ton de l’humour. L’actrice de 64 ans a ensuite confié : « Ce qui est horrible avec la perruque c’est que vous avez l’impression de mentir à tout le monde.«  Malgré la difficulté de cette épreuve et les douloureux souvenirs, l’auteure a gardé le sourire durant l’intégralité de l’entretien.

« C’est important de se réjouir, de la moindre petite chose », a-t-elle confié face à Laurent Delahousse. La perruque fait notamment partie des détails importants lorsque l’on combat un cancer. « Vous vous réjouissez comme une folle alors qu’en fait vous voulez dire ‘C’est parce que j’ai le cancer’ », a-t-elle raconté. Après deux ans particulièrement éprouvants, Clémentine Célarié est enfin libérée. Son livre Les Mots défendus est une forme de thérapie, mais également un guide pour toutes les personnes atteintes d’un cancer. La comédienne, révélée dans 37°2 le matin, a en effet montré qu’il était possible de s’en sortir. Son passage dans l’émission a été avant tout un message d’espoir.

Une puissante force intérieure

En écoutant les paroles positives de l’actrice, Laurent Delahousse n’a pas pu cacher son admiration. Il y a tout juste un an et demi, Clémentine Célarié était déjà présente sur le même plateau et rien ne laissait penser qu’elle se battait contre un cancer. « Vous étiez là, tout allait bien. Il y avait encore cette force, cette énergie. Comme souvent sur les plateaux. Et vous étiez malade…« , a confié le présentateur de France 2. Battante jusqu’au bout, l’actrice de 64 ans a ensuite avoué qu’elle ne s’était jamais considérée comme « malade ». Une force intérieure inspirante pour toutes les personnes victimes d’une terrible épreuve.

Article écrit avec la collaboration de 6Medias.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet