VIDÉO – “Emmanuel Macron n’est pas fini” : cette phrase “vulgaire” de Philippe de Villiers a choqué Pascal Praud

L’heure des pros, sur CNews, accueillait ce jeudi 6 octobre Philippe de Villiers. Venu parler de La valse de l’adieu (éd. Plon), son nouveau livre paru ce jour, l’ex-secrétaire d’État à la Culture s’est montré très sévère envers Emmanuel Macron qui, selon lui, “n’est pas fini”.

Malaise, ce jeudi 6 octobre, sur CNews. Pascal Praud accueillait dans son émission l’ancien secrétaire d’État à la Culture, Philippe de Villiers. Auteur de La valse de l’adieu (éd. Plon), en librairies ce jeudi 6 octobre, ce dernier a évoqué son rapport conflictuel à Emmanuel Macron au cours de son intervention, en utilisant une expression jugée “vulgaire” par son hôte. L’un des chroniqueurs de L’heure des pros avait souligné la capacité d’Emmanuel Macron à “séduire” ses interlocuteurs, en leur faisant penser qu’ils sont “les plus importants à ses yeux” lorsqu’il leur parle. “Vous avez peut-être été victime de ça ?”, demande-t-on à Philippe de Villiers qui répond que ce comportement “l’amusait” car, à ses yeux, “c’est un enfant. “Qu’est-ce que vous appelez ‘un enfant’ ?”, l’a alors interrogé l’animateur. “Oui, il n’est pas fini !”, a soudain lâché le créateur du Mouvement pour la France.

Choqué par cette expression familière, Pascal Praud a tenté de reprendre son invité en lui faisant remarquer qu’elle n’était pas “digne de [lui]”. “Non, il ne faut pas dire ça. Je trouve que le Président de la République mérite une autre phrase que celle dont vous venez de dire. Quoi que l’on pense du président. Il me mérite le respect. Cette phrase est vulgaire”, a-t-il ainsi argué. Pour appuyer ses propos, Philippe de Villiers s’est empressé de raconter une anecdote du temps où il était encore proche du couple présidentiel. “J’ai entendu Brigitte Macron lui dire ‘ne soyez pas enfantin’. À un moment, il sautillait comme un enfant”, s’est-il souvenu, en expliquant qu’il ne retirerait pas sa phrase.

>> PHOTOS – Emmanuel Macron : son père Jean-Michel Macron, David de Rothschild, François Hollande… ces hommes ont marqué sa vie

Philippe de Villiers réitère ses propos polémiques sur le président

Ce n’est toutefois pas la première fois que le patron du Puy du Fou tient ce genre de propos sur le président. “Un président ne peut pas dire qu’il veut emmerder une catégorie de Français. C’est un garçon qui n’est pas fini”, avait assuré le premier soutien d’Éric Zemmour face à François-Xavier Ménage dans l’émission La Bataille de l’Élysée, diffusé sur TF1 le 17 janvier dernier.

Juste avant, Philippe de Villiers était également revenu sur les mensonges du chef de l’État. “C’est un personnage riche de comportements ambigus (…) Macron on dit qu’il ment. Ce n’est pas vrai : c’est le mentir-vrai d’Aragon. Dans l’instant où il parle, il ne ment pas. Dans la minute d’après, il peut dire quelque chose de contraire”, a expliqué le frère aîné de Pierre de Villiers, chef d’État-Major des armées de 2014 à 2017, avant de démissionner de son poste en raison de nombreux désaccords avec le président.

“Le jour où j’ai compris que c’était foutu”

En 2021 sur RTL, Philippe de Villiers avait expliqué comment sa relation d’amitié avec Emmanuel Macron s’est terminée. “Quand on est plus dans la vie politique, qu’il y a un nouveau président qui vient vers vous pour demander des conseils, on espère. Jusqu’au jour où j’ai compris que c’était foutu, qu’il allait autre part”, avait-il exposé. “Sur la question du défi migratoire, il m’a dit non. Sur la question du mouvement décolonial, il n’a pas vu arriver chez nous (…) ce qui va bientôt arriver (…) la lutte des races partout. Des gens qui veulent détruire la France, qui veulent nous décoloniser pour nous recoloniser”, avait-il aussi dénoncé, visiblement déçu par les prises de position du locataire de l’Élysée.

Crédits photos : Capture d’écran / CNews

A propos de

  • Abonnez-vous à vos stars préférées et recevez leurs actus en avant première !

  • Emmanuel Macron

  • Philippe de Villiers

  • Pascal Praud

  • suivre plus de stars

Autour de

Source: Lire L’Article Complet