VIDÉO – “Il a été un événement médiatique”: Jean-François Copé cash sur Éric Zemmour

Invité de Caroline Roux dans Télématin sur France 2 ce lundi 13 juin, Jean-François Copé a évoqué la candidature d’Éric Zemmour à la présidentielle, insistant sur le fait qu’il a plus été un « événement médiatique » qu’un « événement électoral ».

A propos de


  1. Jean-François Copé


  2. Caroline Roux


  3. Eric Zemmour

Éric Zemmour a échoué à se qualifier au second tour des législatives ce dimanche 12 juin, son parti ne parvenant à récolter que 4,24 % des votes au total. De passage sur le plateau de France 2 dans l’émission Télématin, au lendemain de ce premier scrutin, Jean-François Copé a partagé son point de vue sur le polémiste auprès de Caroline Roux. « Éric Zemmour a été l’événement de cette campagne présidentielle, vous pouvez le reconnaître, il a ébranlé une partie de votre famille politique, a commencé la journaliste en s’adressant au Républicain. Il est battu à ce premier tour des législatives. L’aventure Zemmour, c’est fini ? »

Ne répondant pas directement à la question de Caroline Roux, Jean-François Copé s’est montré très direct au sujet du chef de file de Reconquête : « Si je peux me permettre Madame Roux, il n’a pas été l’événement il a été votre événement. Son score au premier tour était suffisamment faible pour considérer qu’il était plutôt un événement médiatique qu’un événement électoral. » Et d’ajouter au sujet de sa défaite aux législatives : « Ça, c’est son affaire. En tout cas, il a montré une image des propos qui étaient indignes de l’histoire qu’est la sienne. »

Éric Zemmour essuie une défaite cuisante

L’issue de ce premier tour est un second coup dur pour Éric Zemmour et ses soutiens. Après le revers essuyé lors de la présidentielle, Le Figaro a annoncé que le compagnon de Sarah Knafo n’a obtenu que 23,19 % des voix dans la 4e circonscription du Var, une terre où il avait pourtant réalisé l’un de ses meilleurs scores en avril. Il n’arrive donc qu’en troisième position derrière Sereine Mauborgne (Ensemble, 29,38 %) et Philippe Lottiaux (RN, 24,03 %). « Les résultats ne sont pas à la hauteur de nos attentes. Mais nous venons de poser un drapeau dans chaque circonscription de France », a-t-il relativisé face aux membres de son parti.

Après avoir hésité un temps, Eric Zemmour avait officiellement déclaré sa candidature à l’Assemblée le 12 mai dernier. « Reconquête est de retour partout en France. Je mènerai notre beau et grand combat aux côtés de nos 550 candidats. Je me présente dans la 4e circonscription du Var », avait tweeté celui qui avait recueilli 7,07 % des votes à la présidentielle. Après avoir échoué à former une coalition avec le parti de son ancienne rivale Marine Le Pen, l’essayiste avait appris que sa vice-présidente, Marion Maréchal, renonçait à se présenter aux législatives en raison de sa grossesse.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet