VIDÉO – « Il est parti trop tôt » : Dominique Farrugia, ému, rend hommage à Bruno Carette, mort à 33 ans

Le 8 décembre 1989, Bruno Carette, ex-membre de la bande des Nuls, rendait son dernier souffle à l’âge de 33 ans. Invité sur le plateau de Télématin ce mercredi 17 novembre, Dominique Farrugia a rendu hommage à son ancien complice, « parti trop tôt.« 

La disparition de Bruno Carette a laissé un grand vide au sein de la bande comique des Nuls. Le 8 décembre 1989, l’acolyte d’Alain Chabat, Dominique Farrugia et Chantal Lauby est mort des suites d’une maladie foudroyante à l’âge de 33 ans. Invité sur le plateau de Télématin ce mercredi 17 novembre, Dominique Farrugia lui a rendu un touchant hommage : « En écrivant ce livre (« Elle ne m’a jamais quitté » aux éditions Robert Laffont, ndlr), j’ai refait une sorte de fil du temps de ma maladie et il y a une thèse, à laquelle je crois, qui est qu’un choc émotionnel fort, un stress fort, peut déclencher la maladie. Quand je date tout ça, c’est à peu près ce qui m’est arrivé« , a révélé celui qui souffre de sclérose en plaques a face à Thomas Sotto.

« Vous expliquez ne pas lui avoir dit assez que vous l’aimiez à Bruno Carette. On l’a sans doute un peu injustement oublié. Qu’est-ce que vous avez envie d’en dire ce matin ?« , a demandé le complice de Julia Vignali a son invité du jour. Très ému en évoquant son ami disparu, Dominique Farrugia a voulu honorer sa mémoire, persuadé qu’il serait devenu un grand comédien : « Il aurait déjà plusieurs César aujourd’hui, je pense qu’il serait l’un des meilleurs comédiens français. Il est parti trop tôt« , a-t-il confié, avant d’ajouter : « Mourir à 33 ans, ce n’est pas possible. J’ai peu vécu avec lui en fin de compte, très peu, à l’égard de ma carrière« , a-t-il expliqué, précisant que c’était « toujours émouvant de parler de lui. »

Comment le PDG de Canal a tenté de le sauver

Entre l’apparition des premiers symptômes de sa maladie et le décès de Bruno Carette, il ne s’est écoulé que quelques mois. À l’époque, André Rousselet, le fondateur de Canal+, a tout tenté pour le sauver, puisqu’il est allé « chercher les plus grands médecins français« , comme l’a rapporté Closer en mai 2020. Malgré tous les efforts de son patron, l’ami de Dominique Farrugia est mort le 8 décembre 1989, emporté par une leucoencéphalopathie multifocale progressive, une maladie rare qui attaque le cerveau.

Crédits photos : Capture d’écran France 2

Autour de

Source: Lire L’Article Complet